Olivier Niyungeko:«Pensons à une nouvelle génération de l’équipe nationale»

Olivier Niyungeko:«Pensons  à une nouvelle génération de l’équipe nationale»

Olivier Niyungeko, sélectionneur nationale.©Akeza.net

Le sélectionneur  de l’équipe nationale du Burundi a animé, ce jeudi 11 Mai 2017, un point de presse afin de se prononcer sur la présélection de 35 joueurs dévoilés hier. Une rencontre avec la presse qui en valait la peine.

C’est aux enceintes du siège de la Fédération de Football du Burundi qu’Olivier Niyungeko a livré ses observations par rapport à son choix des joueurs. Olivier Niyungeko qui suit de près l’équipe nationale depuis pratiquement 2003 est convaincu qu’il faut penser à une nouvelle génération de l’équipe nationale. «Un joueur qui joue pour l’équipe nationale depuis 2003 jusqu’aujourd’hui en 2017 doit céder la place à la nouvelle génération. Il faut qu’ils encadrent les autres» dit-il.

Et de continuer : «On ne sélectionne pas les noms, mais plutôt la performance. Il est temps qu’on accorde de la chance aux plus jeunes. On a souvent tendance à dire qu’ils ne sont pas expérimentés, oubliant que l’expérience s’acquiert. L’équipe nationale est pour tout le monde».

Olivier Niyungeko qui est le premier sélectionneur burundais à avoir un contrat reconnait que se tromper est humain d’où sa demande de ce qu’il appelle un comité de l’équipe nationale afin de combiner les efforts ensemble.

Concernant la liste de 10 joueurs professionnels convoqués, le sélectionneur national Olivier Niyungeko  dit qu’il préfère appeler les joueurs qui  sortent des compétitions, soit en pleine forme Toutefois il précise qu’il sera intolérable face à ceux qui vont afficher un faible niveau.

L’ancien international burundais a précisé que contrairement à ce que veut croire l’opinion, il n’y a pas une main invisible derrière ses choix de joueurs.

Les entrainements débuteront le 22 mai au Centre Technique National.

Armand NISABWE

Comments

comments