Olili Oliver:entre le Burundi et le Rwanda

En fin de semaine dernière, le chanteur Olili Oliver est passé a Bujumbura  dans le cadre de la préparation du volet burundais du lancement de son premier album ‘’URI UWAMBERE’’.

Olili OLIVER sur la scène de l'Ecole Indépendante (www.akeza.net)

Olili OLIVER sur la scène de l'Ecole Indépendante Photo @ Landry MUGISHA

Olili Oliver, chanteur burundo -rwandais qui se plait a évoluer des deux cotés des rives de la Kanyaru pense que son album devrait être lancé  autant au Burundi qu’au Rwanda. Si tout va dans l’ordre naturel des  nous l’a raconté, ce lancement verra se succéder sur scène de grande figures de la musique burundaise et rwandaise.

Oliver est un chanteur qui a la particularité de chanter en kirundi lorsqu’il  enregistre a Bujumbura et de ne chanter qu’en kinyarwanda lorsqu’il enregistre a Kigali. A force de se servir simultanément des deux langues, olili a fini par à identifier des mots et dictions similaires que ce soit en kirundi ou en kinyarwanda. Désormais il s’applique à n’en mettre que ceux la dans ses chansons. Il s’agit de travailler à se faire comprendre par les deux peuples, sans donner l’impression de pencher pour l’un ou l’autre  en particulier. Comme il  le dit,’’ l’exercice n’est pas facile mais, la vie est elle facile ?’’

Olili Oliver est un chanteur qui a toujours signes ses passages à Bujumbura par une chanson dans l’un ou l’autre studio

Olili OLIVER sur la scène de l'Ecole Indépendante (www.akeza.net)

Olili OLIVER sur la scène de l'Ecole Indépendante Photo @ Landry MUGISHA

de la place. Ce weekend  il s’est illustré par une performance. Sa  visite correspondant avec la kermesse de l’école Indépendante, c’est tout naturellement qu’il est passé interpréter  quelques chansons  pour sa fan-base de l’école Indépendante. Alternant entre le fougueux  à  l’énergie débordante et le prince charmant doué d’une infinie  douceur ,Olili parvint a laisser un avant gout fort a tous  ses fans réunis sur place, en attendant que son album vienne, et que son lancement ait lieu.

Olili, reparti  pour le Rwanda en début de semaine avoue être pressé  de voir le grand jour arriver. Ce public de Bujumbura qui chante quand il chante, qui stoppe quand il arrête, l’a beaucoup marqué. Il  a hâte de le retrouver.

Landry MUGISHA

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.