Oleg Steve Ntwari : « Mes dessins sont plus que de simples croquis »

Oleg Steve Ntwari : « Mes dessins sont plus que de simples croquis »

Oleg Steve Ntwari : « Mes dessins sont plus que de simples croquis » ©Akeza.net

Une image vaut mille mots. Oleg Dave illustre ce dicton à la perfection. Jeune dessinateur de 21 ans, Oleg Dave de son vrai nom Oleg Steve Ntwari est derrière les croquis que l’on vous présentait récemment.

Des femmes africaines aux visages tristes, des enfants africains avec un regard perdu ou encore une sagesse et une force intérieure qui se lit sur le visage d’un homme. Les dessins d’Oleg expriment en partie ce qu’il ressent : la mélancolie, le désespoir ou cette énergie qui peut soulever et changer le monde.

Actuellement étudiant à l’institut inter facultaire de statistique à l’Université du Lac Tanganyika, Oleg Dave a entrepris de devenir dessinateur lorsqu’il était  encore au lycée (il était en 9ème année).  Toutefois pour se concentrer sur ses études, il fait une pause. « Vu la place de l’art dans notre société, il est difficile d’en faire un métier  mais l’art est une vision » nous dit Oleg.

Un croquis : de l’image au message

«Mes dessins sont plus que de simples croquis. Quand je dessine, je cherche une image qui m’aide  à transmettre mon message »  nous dit Oleg « C’est pour renforcer l’image et pour que les gens soient inspirés à travers mes œuvres » ajoute-t-il.

#AfricaWhereIBelong, #LookForWisdom, #EyesOfInnocence sont certains des titres qu’il donne à ses croquis.  Ces titres sont en anglais car dit-il c’est une langue internationale et le but étant d’atteindre un max de personne d’autant plus qu’il désire créer un marché pour ses œuvres et les vendre à des personnes variées.

Habitué à dessiner entre les 4 murs, on peut facilement remarquer qu’Oleg émet un petit sourire quand son croquis attire l’attention des autres. « C’est toujours une surprise quand je vois quelqu’un aimer ce que je fais car je suis habitué à les contempler seul quand je les dessine » dit-il. Jusqu’aujourd’hui  maintenant, il a déjà vendu  un seul de ses croquis  dont le titre est #EyesOfInnocence

 

Le choix de ses créations

« Des fois je dessine les visages de célébrités, d’autres fois ceux des gens de la vie quotidienne, ou mes propres créations mais le seul point commun de tous mes croquis est qu’ils véhiculent tous un message », nous dit Oleg.

Pour devenir beaucoup plus performant, Oleg s’est donné un challenge, dessiner sans effacer. Il faudra donc 3 mois pour aboutir au croquis #CikiNaCiki. Ce titre est en Haoussa. La patience est  mère de toute perfection ou presque, voilà l’arme qu’a choisie Oleg pour ce croquis. Oleg met en vente ses œuvres, il espère compter sur ceux qui seront touchés par le talent de son crayon. MHD chanteur international français a déjà reconnu le talent d’Oleg. Le chanteur posait avec fierté après un concert en tenant  un pull frappé d’un dessin qu’Oleg avait repris de son visage.

 

Huguette IZOBIMPA

Comments

comments