OBR : «2015 sera une année très difficile.»

OBR : «2015 sera une année très difficile.»

Comissaire General de l’ OBR Domitien Ndihokubwayo.©Iwacu

La crise burundaise a   touché le secteur économique. Au niveau de l’OBR, ils en sont conscients comme l’a souligné le Commissaire General de l’OBR Domitien Ndihokubwayo auprès de nos confrères chinois.« L’année 2015 sera une année très difficile», disait-il.

 

Selon Domitien Ndihokubwayo, l’année 2015 sera « une année très difficile » pour l’OBR, qui, depuis le début de l’année en cours jusqu’à la fin du mois d’août 2015, n’a pu collecter que 375,2 milliards de Fbu, soit un peu plus de 240 millions de dollars. Cela représente un décalage de 76,2 milliards de Fbu (plus de 49 millions de dollars), a souligné   Domitien Ndihokubwayoauprès de Joseph ButoreVice-président de la République lors de sa visite à l’Office Burundais des Recettes.

 

Collecter 720,8 milliards de fbu

 

Comme le rapporte l’agence chinoise de presse, l’OBR a actuellement des difficultés, entre autres un personnel qualifié insuffisant et le chevauchement des lois qui des fois même se contrarient. Le Commissaire de l’OBR affirme qu’il compte collecter des recettes de 720,8 milliards de Fbu (près de 462 millions de dollars).

 

Elargir l’assiette fiscale…

 

Domitien Ndihokubwayo a précisé qu’ils vont continuer à élargir l’assiette fiscale, rénover le recouvrement des arriérés, réformer la procédure de vérification, démarrer les procédures d’acquisition d’un bâtiment propre à l’OBR et éradiquer d’avantage la corruption et la fraude.

 

L’OBR compte traduire les lois les plus utilisées en langue nationale, afin de faciliter la tâche aux contribuables.

 

Armand NISABWE

 

 

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.