Nos stars :’’… ils ont dit…’’

Nos stars :’’… ils ont dit…’’
Fariouz BIG , rappeur et chanteur (www.akeza.net)

Fariouz BIG , rappeur et chanteur (www.akeza.net)

Leurs propos sont souvent l’objet de critiques, de discussions, de bout d’émissions ou de coupures de journaux. Nos artistes marquent la société au quotidien par leur style, leur modèle de vie, leur carrière, leurs propos. Faisons le tour de certains propos ayant retenus l’attention de notre société…

 

 

« Je n’ai aucun intérêt de venir me produire ici. Au Burundi, on n’a pas les moyens de me payer. Si je viens ici, c’est juste pour soutenir mes frères. Il n’y a plus d’argent au pays. Comment est-ce que je vais prétendre organiser un concert, alors que certains de mes fans n’arrivent plus à manger ! Regardez, il n’y a même pas de sonorisation digne de ce nom. Quand on veut organiser un show, on doit faire recours à la sous-région, imaginez-vous. Je le dis, et je le répète, le Burundi n’est pas ma cible dans ma carrière. Kenya, Rwanda, Tanzanie, et l’occident voici mes cibles. » Kidum, musicien-chanteur

 

 

“ Je  dis souvent que notre manière de penser n’est pas assez évoluée. Nous, les artistes sommes souvent victimes de nos œuvres. Si tu fais une chanson sur la déception,  on en déduit qu’il s’agit d’une déception purement personnelle. C’est encore pire quand tu écris une chanson faite de belles paroles d’amour, les rumeurs commencent tout de suite que tu veux reconquérir une autre femme. » Pacifique NZITONDA, chanteur, réalisateur.

 

 

« Actuellement, il est difficile de ne pas me trouver sur les affiches de différents concerts. Je sais que les gens se demandent pourquoi. Il est vrai que je ne suis pas payé au rang de ces vedettes qui viennent de l’extérieur, peu importe, ce qui compte pour moi, c’est d’être là. Je pense que c’est grâce à mes performances sur scène. » Happy FAMBA, chanteur

 

 

 

« J’entends des gens qui se demandent pourquoi je suis toujours au pays. Mais qu’est-ce qu’ils veulent au juste. Je suis chez nous. J’ai droit de rester , non ? Où voulez- vous que j’aille ? Farious BIG, chanteur-rappeur.

 

 

« Franchement si j’avais su  avant que mon manager ne signe, je n’aurai jamais accepté de me produire pour PRIMUSIC  pendant cette période du mois de Ramadhan, je n’allais pas accepter. » SAT B, chanteur

 

 

« Partout où je passais, on me le disait. Même mes collègues de la FIFA. Ils me disaient que le Burundi n’a pas encore remporté la coupe du monde, la CAN pour être à la une de tous les médias du monde, mais que mon élection au sein du comité exécutif de cet organe gouvernant le foot mondial, a fait, et fera toujours parler de ma patrie. » Lydia NSEKERA, Présidente de la FFB.

 

« Au Burundi, il y a plein de jeune footballeur de talent inédit. Mais il n’y a pas de moyen pour les soutenir, si non des coupes, il pourrait y en avoir régulièrement. Ce que je dirais aux jeunes, qu’ils persévèrent, et gardent courage. Souvent les épreuves nous endurcissent, et tôt ou tard, le fruit de tes efforts est au rendez- vous. » KANYENKORE Gilbert dit Yaoundé, entraîneur

 

Propos recueillis par Armand NISABWE

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.