Nos mannequins à l’étranger : Ideline AKIMANA, en Afrique du Sud

Nos mannequins à l’étranger : Ideline AKIMANA, en Afrique du Sud

Ideline Akimana, mannequin.

Akeza.net s’intéresse aux mannequins burundais évoluant à l’étranger. Le monde de la mode est un petit cercle fermé, difficilement accessible aux mannequins noirs, encore plus s’ils viennent directement d’Afrique. Néanmoins, quelques burundais arrivent à se faire du chemin jusqu’au marches des podiums les plus prisés.

 

Après Liesse KEZIMANA qui évolue en Australie et Michael NKINDI en chine, Ange Nicole MAHORO qui prend son envol en Ouganda, nous voici maintenant avec Ideline AKIMANA qui a trouvé sa terre de prédilection à  Cape Town.

 

Akeza.net : Quand as-tu commencé le mannequinat ?

 

Ideline : J’ai Commencé en 2010 mais j’ai eu mon ouverture majeure en2014 lorsque j’ai signé avec une Agence !
Akeza.net : Quels sont les problèmes que tu encoures dans le mannequinat?

Ideline : Il y a beaucoup de problèmes … Mais je ne les classerai pas dans la case « problème » mais plutôt dans la case « monde de la mode », en l’occurrence, une rude compétition entre les mannequins, pouvoir rester à la mode et être unique en même temps. C’est un peu compliqué. (Rires)

 

Akeza.net : Voudrais-tu en faire une carrière ?

 

Ideline :Oui .c ‘est une carrière déjà pour moi. C’est ma passion aussi !
 Akeza.net : Quels sont les grands défilés auxquels tu as déjà participés ?

 

 Ideline :Durban Fashion Fair. C’est une des Fashion Weeks les plus importants ici en Afrique du Sud.

 

Akeza.net : Qu’est ce qui est le plus difficile dans le mannequinat ?

 

 Ideline :Avoir un travail, signer des contrats, être à l’attention de ton corps (poids, fatigue, etc.). Il y a toujours quelque chose qui manque.

 

 Akeza.net : Etes-vous à l’aise avec l’image glamour que vous projetez sur vos photos ?

 

Ideline :Oui et non. Mais c’est mon métier alors … mais la plupart des fois, je suis à l’aise. J’aime être sous les feux des projecteurs.

 

 Akeza.net : Y’a-t-il des mannequins que tu aimes particulièrement ?

 

 Ideline : Oui : Alex Wek du Sud Soudan, Naomi Campbell, Nykhor Paul et Nella Ngingo, une autre Burundaise en Hollande.

 

Akeza.net : Si tu n’étais pas mannequin tu serais… ?

 

Ideline :Une avocate … J’aimerais étudier le droit.

 

 Akeza.net : Tu es plutôt mannequin podium ou mannequin égérie ? Quelle marque rêverais-tu  représenter ?

 

 Ideline : Je fais tout … Il n’y a pas de limites pour moi.

 

 Akeza.net : Peux-tu nous parler de tes projets en 2016 ?

 

 Ideline : Il y a beaucoup de nouveaux projets avec la mode. Il y a uneFashion Film que je suis en train de faire. Je vais aller en Europe pour la mode.

 

 

 Akeza.net : Quel conseil donnerais-tu aux jeunes burundais qui ont la même passion que toi ?

 

Ideline: Qu’ils suivent leurs rêves. Ce n’est pas facile d’intégrer le monde de la mode mais avec détermination, ça peut se faire.

 

Propos recueillis par Miranda Akim’

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.