Nos conseils santé : Les risques liés à la consommation de la viande rouge

Nos conseils santé : Les risques liés à la consommation de la viande rouge

Même si la viande rouge nous apporte du fer, des protéines et des vitamines, elle contient également des acides gras saturés qui sont très nocifs pour notre santé. Mais cela n’a toujours pas été le cas.

La source du problème vient du changement du régime d’élevage. Autrefois nourrit à l’herbe, les bovins sont nourris aux grains comme les sons de riz, sons de blé, sons de maïs, ce qui a considérablement augmenté la graisse dans la viande rouge. En nourrissant le bétail de maïs et d’autres céréales pour les engraisser, nous nous engraissons aussi.

Lire aussi :  Nos conseils Santé : Régime sans sucre, est-ce vraiment un bon choix?

Les acides gras saturés sont tout simplement de la graisse que l’on retrouve de manière abondante dans la viande rouge. Ces graisses favorisent l’accumulation du mauvais cholestérol dans le sang et ceci va être à l’origine des maladies cardiovasculaires. Les graisses saturées que l’on retrouve dans les viandes rouges peuvent être également la source de diabète du type 2. La surconsommation des aliments riches en protéines, dont la viande rouge, est aussi la cause de la goutte. Certains types de cancers, comme le cancer du côlon, de la prostate et du pancréas, ont été lies à la consommation de viandes rouges.

Lire aussi : Entre maigreur et obésité, la nutritionniste Claudia Munezero répond à nos questions

Comment manger de la viande  en toute sécurité?

Choisissez la viande rouge maigre par exemple la ronde (ifimbo en Kirundi), la longe, le rôti d’intérieur ou d’extérieur de ronde. Les coupes de filet peuvent être maigres si l’on retire le gras visible avant la cuisson. Evitez les viandes rouges transformées comme les charcuteries parce qu’en plus de la graisse déjà présente dans ces viandes, on y ajoute d’autres huiles pendant la préparation mais aussi des agents conservateurs ce qui les rend plus nocifs que les viandes rouges non transformées. Il est donc conseillé de prendre seulement 3 portions de viande rouges par semaine (une portion= 70 g, environ une paume de main).

Il serait donc mieux de privilégier la volaille et le poisson comme source de protéines ayant moins de risques de détériorer notre santé. Les protéines de source végétale peuvent être une bonne alternative en cas de réduction de la consommation de la viande.

Les champignons sont très riches en protéines et peuvent également remplacer les protéines animales pour diminuer les risques liés à la viande rouge.

Claudia Munezero, nutritioniste

Comments

comments