Nos artistes à l’étranger (Part II) : Petit tour du continent européen

Nos artistes à l’étranger (Part II) : Petit tour du continent européen

Nous ne le dirons jamais assez, la musique burundaise regorge de talents. Qu’ils soient chanteurs ou musiciens, de nombreux artistes, qui au-delà des frontières du Burundi, portent haut les couleurs nationales. Rwanda, Kenya, France, Belgique, Australie, ils sont partout. Seulement, on ne les connait pas toujours. Pour pallier à cela, nous allons dès aujourd’hui faire un tour d’horizon de nos représentants à l’étranger. Parcourons le monde et allons à la recherche de nos ambassadeurs.

Depuis plusieurs années, le continent européen accueille de nombreux artistes burundais. Et même s’il n’est pas toujours évident de faire de la musique en terre étrangère, ils font de leur mieux pour rester présent au près du public. Voici quelques artistes qui portent fièrement les couleurs nationales de l’autre côté de la Méditerranée.

 

Fortran BIGIRIMANA

Difficile de parler du gospel burundais sans parler de Fortran BIGIRMANA. Dans la musique depuis sa jeunesse, il fait partie des pionniers de ce genre aux côtés des artistes tels que Dudu T. NIYUKURI, Clark KAZE, Fabrice NZEYIMANA et bien d’autres. Installé en France depuis 2014, le chanteur de « Ntaco Nzoba » enchaîne les projets musicaux, en solo ou en collaboration. Notons par ailleurs que Fortran a initié en 2017 le projet « Fragrance of Worship » qui est une série d’évènements gospel à travers l’Afrique. On le retrouve également aux côtés d’artistes gospel reconnus tel que Olivier CHEUWA, Maggi BLANCHARD ou encore Dena Mwana. L’artiste a par ailleurs sorti un nouvel album intitulé “C’est Ma Saison”, son 3ème album francophone.

 

Yvan MUZIKI

Avant de se retrouver en Belgique, Yvan MUZIKI s’était fait connaître grâce à des morceaux comme « Aka bizou » ou encore « Umurundikazi ». Malgré le relatif succès de ces morceaux, l’artiste avait plus ou moins disparu des radars avant de faire son grand retour au devant de la scène en 2018. En deux années, il aura sorti pas moins de six morceaux dont des collaborations avec Bruce Melody, Safi Madiba ou encore le groupe Urban Boyz. Yvan reste très actif musicalement pour un artiste vivant à l’étranger.

 

BOBONA

Deuxième du prix RFI Talent en 2014, Bobona est un artiste burundais évoluant en Italie. Ce jeune chanteur et guitariste formé au Centre Jeunes Kamenge a un amour particulier pour la musique de qualité. Il garde un attachement particulier aux enregistrements live. On en aura pour preuve le nombre de professionnels travaillant sur ces projets. Tout au long de sa carrière, il a travaillé avec de grands artistes de l’industrie burundaise. On citera des arrangeurs comme Bachir DIA, Freddy “Botchum” KWIZERA, Aaron NITUNGA…des instrumentistes comme Marc KIBAMBA, Yvan KWIZERA ou Buddy Magloire. L’artiste compte à son actif 3 albums et de nombreux singles. Son dernier morceau en date est sorti en mai 2019 et est intitulé « Lala ».

 

19th

Si vous suivez le rap burundais, vous vous souviendrez certainement du morceau « El Captain » du rappeur 19th. Ce jeune rappeur, installé en Belgique, est un artiste de talent, considéré par certains comme le meilleur rappeur burundais. Et si le succès n’est pas toujours au rendez-vous en ce qui concerne 19th, l’artiste reste néanmoins une référence dans la discipline. Le rappeur reste très actif sur la scène musicale. Entre 2016 et 2020, il a sortie pas moins de 19 morceaux en plus de la mixtape « King Omega » sortie en 2018. Malgré son style de rap très orienté US, 19th garde un fort attachement à ces racines burundaises puisque ce dernier rappe exclusivement en kirundi.

 

SAGE WISE

Encore un autre rappeur burundais installé en Belgique. Sage Wise est un jeune rappeur qui essaie, depuis quelques années maintenant de se faire une place dans le Rap Game burundais. L’artiste que l’on retrouve notamment avec 19th sur le morceau « Five » sorti en 2018 s’est trouvé des talents de manager. Il a lancé en 2019 son propre label. Un label qui produit des artistes aussi bien en Blegique qu’au Burundi. On citera entre autres la jeune rappeuse Berry Bernice ou le rappeur Nasha Floxx. Sage a pour sa part sorti récemment le morceau « Monster» et promet bien d’autres choses pour cet été.

 

YOYA JAMAL

L’une des plus belles plumes de la musique burundaise, dira-t-on. Yoya Jamal est un artiste burundais que des morceaux comme « Mot de passe », « Wiyumva gute » ou « Warahemutse » ont fait connaitre du grand public. L’artiste est d’abord passé par le Rwanda avant de se retrouver en Angleterre. Si le talent de Yoya ne fait aucun doute, l’artiste reste néanmoins peu visible sur la scène. En 4 années, il n’aura sorti que 6 morceaux. Son dernier morceau, « Mutima » date du mois d’Août 2019. Ce qu’il explique par la difficulté à trouver des producteurs qui comprennent sa musique, disait-il dans une interview en 2019. Quoi qu’il arrive, Yoya reste un artiste aimé et respecté du public et une nouvelle apparition ne serait pas de refus.

 

T-MAX

T-Max est ce que l’on peut appeler un ancien. Membre de Wanajeshi Kamili (aux côtés de Big Fizzo, Franck Duniano et Mac Daddy), T-Max a eu ses moments de gloire dans le rap burundais. On se souviendra des morceaux comme «Ndabaramutsa » ou « Wanajiuliza ». Aux Pays Bas, depuis quelques années, l’artiste va faire un retour intéressant en 2018 avec le morceau « Twanga na Kupepeta ». Ce morceau sera suivi de 3 autres dont « Jimwage » sorti en juin 2019. Notons par ailleurs que le rappeur était à Bujumbura en 2019 pour un concert avec « Wanajeshi ». Un moment de joie et de nostalgie pour de nombreux fans.

 

LHIROYD

Soni Hiroïd IRADUKUNDA est un jeune rappeur burundais évoluant en France. En écoutant ce jeune artiste, difficile d’ignorer son talent. Influencé par le rap, la soul, l’afro beat, mais également la musique gabonaise (il a grandi au Gabon), Lhiroyd arrive à livrer une musique très colorée jonglant entre pur rap et sonorités dansantes. Un talent à découvrir et à encourager. Discographiquement parlant, il compte de nombreux morceaux et un EP nommé « Black Shinobi » sorti en 2016. Poursuivant sur sa lancée, Lhiroyd a sorti un énième morceau le 11 juillet dernier. Intitulé « Beautiful Day » la chanson est un mélange de pop-electro-soul qui illustre bien l’étendue du talent du jeune artiste.

 

Cette liste est bien loin d’être exhaustive. Remplissez-là avec moi en mentionnant des artistes que je n’ai pas cités.

A la prochaine pour plus d’artistes dans d’autres pays !

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments