Nos artistes à l’étranger (Part I)

Nos artistes à l’étranger (Part I)

Nous ne le dirons jamais assez, la musique burundaise regorge de talent. Qu’ils soient chanteurs ou musiciens. De nombreux artistes qui au-delà des frontières du Burundi, porte haut les couleurs nationales. Rwanda, Kenya, France, Belgique, Australie, ils sont partout. Seulement, on ne les connait pas toujours. Pour pallier à cela, nous allons dès aujourd’hui faire un tour d’horizon de nos représentants à l’étranger. Parcourons le monde à la recherche de nos ambassadeurs.

Puisqu’il faut faire l’inventaire des artistes burundais à travers le monde, autant commencé par ceux qui sont le plus proche. Intéressons-nous à la multitude de nos représentant évoluant au Rwanda voisin. Parce que c’est vrai, ils sont très nombreux à avoir posé leurs valises à Kigali. Chanteur gospel ou séculier, ils ont réussi à se faire une belle place dans cette industrie avec talent dont très peu doute. Bien évidement cette liste est loin d’être exhaustive.

 

Hope IRAKOZE

Jeune artistes burundais installé au Rwanda, Hope IRAKOZE est notamment connu pour avoir remporté la compétition « Tusker Prjet Fame 6 » au Kenya en 2013. Avec beaucoup le chanteur a côtoyé certains des grands noms de la musique burundaise et kenyane. Il a notamment travaillé avec Kidum ou encore la rwandaise Knowless BUTERA. Chanteur et interprète de Jazz, Hope IRAKOZE a à son compteur quelques belles reprises de chanson culte. On citera « Hoochie Coochie » Man de Muddy Waters, « Isabella » de Sauti Sol ou encore « Yasa n’irirenga » de Bayaga. Son dernier morceau en date est « Kodi » sortie en avril dernier. Une chanson qui raconte les déboires des artistes en cette période de confinement dû à la pandémie du Covid-19.

 

R-Flow

Chanteur de talent, R-Flow est l’une des voix burundaises les plus côté de sa génération. Installer au Rwanda depuis quelques années, l’ancien membre du groupe « The Cousins » poursuit une carrière musicale entre studio et Live Band. Son dernier morceau « Mungu Kwanza » a été bien accueilli par le public. Il faut dire l’artiste bénéficie d’une sympathie particulière de la part de celui-ci. Et s’il a longtemps eu une carrière en dents de scies, l’artiste a repris du poil de la bête et essaye d’être productif. En une année, il a sorti 4 chansons dont 3 avec des clips vidéo. Son morceau le plus connu reste « Sheba ». Sortie en 2011, la chanson reste un des tubes de l’histoire de la musique burundaise.

 

Fabrice NZEYIMANA

Figure importante de la musique gospel au Burundi, Fabrice NZEYIMANA est ce que l’on peut appeler un doyen. En plus de 15 ans de carrière, il a réussi à apposer son emprunte dans l’univers gospel. Parmi ses fait d’armes, nous comptons la création de « Heavenly Melodies Africa », un groupe de musique qui réunit des artiste gospel de plusieurs horizons. Une initiative lancée en 2005 et qui aujourd’hui se retrouve dans 4 pays (Burundi, Rwanda, Ouganda et kenya). Le chanteur qui s’est installer au Rwanda, compte une discographie riche avec de nombreux morceau à succès. On se souviendra notamment de « Ico nyipfuza », « Umukunzi » ou encore « Lord I fight for you » aux côté de Fortran BIGIRIMANA, Ange et Clark KAZE.

En plus de son travail avec Heavenly Melodies Africa, Fabrice NZEYIMANA a lancé en 2017 « Overflow Africa ». Une rencontre d’artiste gospel venu de toute l’Afrique qui se tient à Kigali en août.

 

 

Christian NINTERETSE

C’est sa victoire de l’édition 2014 de la Primusic qui a fait connaître Christian NINTERETSE. Chanteur, pianiste en herbes et ancien passionnaire de la chorale Saint Dominique, Christian n’est autre que le frère du rappeur Kaya Free. Comme quoi la musique est une affaire de famille. Il emménage au Rwanda peu après la sortie de son morceau « Ndaje » sorti en 2015. L’artiste va y poursuivre sa carrière. Et comme la plupart des artistes burundais installés à Kigali, il va donner des prestations de musique live. En parallèle, il monte une chorale qui officie à la chapelle des Frères Dominicains de Kigali.

Si Christian se concentre plus sur la musique live et la chorale, le chanteur a pu s’illustrer sur différents morceaux dont « Iremesho ry’abihebuye » avec Landry 2BS, un autre burundais vivant au Rwanda, « Amahoro n’urukundo » avec Kaya Free ou encore « Kuki » avec le rappeur Mkombozi.

 

Kiki Touré

De son vrai nom, Joe Christian Irankunda, Kiki Touré est un autre artiste que la compétition Primusic a fait connaitre. L’artiste ayant fini second lors de l’édition 2014 de cette compétition. Egalement installé au Rwanda, il fait partie des nombreux artistes burundais qui font la pluie et le beau temps des nuits de Kigali. On a pu le voir plusieurs fois aux côtés du groupe « Chare Jazz Band », un groupe burundais également installer à Kigali. Côté studio, Kiki Touré reste très discret. En 5 ans, l’artiste n’aura sorti qu’un seul morceau en solo. La chanson « Girls like her » sortie en 2019.

 

Arnaud NGANJI

Ancien guitariste du groupe « Moutcho » aux côtés notamment du bassiste Yvan Kwizera, Arnaud NGANJI fait partie de cette génération d’artistes passionné par la musique avec un esprit d’ouverture. Avec des influences musicales allant du jazz au rock, Arnaud Nganji donne régulièrement des concerts où il reprend des morceaux les plus célèbres de l’univers rock et jazz à Kigali et ailleurs dans la communauté est-africaine. Il a également sorti quelques morceaux dont « Oracle », son premier single sorti en 2017 ou encore « Nzobimenya »

 

Mkombozi

On ne le présente plus. Mkombozi est certainement l’un des rappeurs qui ont le plus marquer la musique burundaise. Connu pour ses textes poignant, celuii qui se fait aujourd’hui « Lucifer » continue d’envoyer du lourd depuis le Rwanda où il a posé ses valises depuis plusieurs années aujourd’hui. L’artiste reste assez prolifique en 2020 et comptabilise 4 morceaux dont « Zawadi ya mwaka » en collaboration avec Big Fizzo ou encore le tout dernier « Jerusalem » en collaboration avec Chima. L’artiste reste très active et espérons pour lui que cela va durer.

 

CHADE Jazz Band

Ce groupe composé d’ancien membre du groupe Peace and Love, officie au Rwanda depuis 2015. Chiko Rea, Olga, Amoss Jazz, Greta, Romeo forme le groupe « Chare Jazz Band ». En 5 ans, ce groupe a réussi à s’imposer comme l’un des groupes de musique live de référence à Kigali. S’il n’a jamais sorti de morceau en son nom propre, il reste néanmoins un groupe important dans le paysage musical rwandais. Des ambassadeurs valables qui ont l’habitude d’accueillir leur compatriote burundais sur scène. Ainsi, R-Flow, Kiki Touré ou encore Kidum ont été accueilli sur leur scène.

 

Il y a encore de nombreux artistes burundais qui porte bien le drapeau burundais dans le Rwanda voisin. Si vous en connaissez d’autre mettez leur nom en commentaire.

 

Moïse MAZYAMBO

 

Comments

comments