Ngabo Léonce : «Aider la jeunesse à mieux appréhender le présent afin de se préparer pour le futur»

Ngabo Léonce : «Aider la jeunesse à mieux appréhender le présent afin de se préparer pour le futur»

Le cinéaste Léonce Ngabo introduisant son film aux jeunes du Lycée Musinzira.©Akeza.net/Armand Nisabwe

Le cinéaste Léonce Ngabo fait actuellement une tournée à l’intérieur du pays, où il projette dans différentes écoles son film  «Burundi, de 1850 à 1962» sur l’histoire du Burundi. Ce weekend, c’était le tour de la province Gitega. En projetant ce film, le réalisateur Ngabo Léonce  veut  aider la jeunesse à connaitre le passé afin de mieux appréhender  le présent pour préparer un futur meilleur. La projection suivie d’un débat se fera dans 60 écoles du pays.

La projection de ce film sur l’histoire s’inscrit dans la droite ligne des activités de la 8ème édition du Festival International du Cinéma et de l’Audiovisuel du Burundi (FESTICAB).

La projection au Lycée Musinzira….

Nous sommes au centre  du pays dans la province de Gitega. On se trouve au Lycée Musinzira où une centaine de jeunes lycées attendent impatiemment la projectiondu film«Burundi, de 1850 à 1962».Les élèves réservent un accueil chaleureux au cinéaste Léonce Ngabo et son équipe en battant le tambour. La suite est prometteuse.

Une fois dans la salle, le Directeur du Lycée Musinzira souhaite la bienvenue à l’icône du cinémaLéonce Ngabo et ses compagnons. Avant d’introduire quoi que ce soit, Ngabo Léonce connu en meme temps comme musicien et cinéaste entame sa chanson «Sagamba Burundi »devenue culte. La salle réagit automatiquement, en découvrant  que l’artiste est parmi eux.

Lycée Musinzira projection

Pendant la projection au Lycée Musinzira.©Akeza.net

 

Amener les gens à une réflexion profonde…

Avant  de lancer la projection, un bref aperçu sur le film, la raison de leur présence, le résultat attendu sont donnés. «Le film porte sur 3 périodes : L’époque précoloniale du Burundi, la période coloniale, et l’indépendance. Ce film amène  les gens à une réflexion profonde» lance Léonce Ngabo.

Des chuchotements, des rires moqueurs, un silence, des questionnements, voici les effets que suscite ce film une fois projeté. Selon Ngabo Léonce, sa motivation est d’éduquer la jeunesse, leur montrer d’où ils viennent et où ils vont afin de mieux appréhender le présent. Quant à son  choix sur la jeunesse en premier, Léonce Ngabo trouve que c’est très important de conscientiser la jeunesse  car elle se laisse influencer facilement.

Lycée Musinzira projection

Pendant la projection au Lycée Musinzira.©Akeza.net

 

Dans la province de Gitega, la projection a eu lieu le même jour dans 2 établissements à savoir au  Lycée Musinzira et à l’Ecole Sociale de Gitega. A la fin de la projection, il y a eu un échange sur les thématiques vues et liées  à ce film. Les élèves ont salué cette idée de venir leur montrer un film sur l’histoire du pays. La projection va se poursuivre dans d’autres provinces.

Signalons que cette tournée se fait  grâce à l’appui de la Coopération Suisse au Burundi.

 

Armand NISABWE

Comments

comments