Musongati FC Vs Messager Ngozi : Malgré l’égalisation, la course au titre se poursuit

Musongati FC Vs Messager Ngozi : Malgré l’égalisation, la course au titre se poursuit

Les joueurs de Musongati Fc et Messager Ngozi en duel.©Bizos Emery

La rencontre Musongati FC contre le Messager Ngozi était la plus attendue de la 26ème journée de la Primus League. C’est un match qui a été marqué par un jeu dynamique, animé avec des actions de part et d’autre entre ces 2 premiers du classement. En plus de cela, une foule immense avait submergé le stade Ingoma, qui était plein à craquer. C’est très rare de voir un tel engouement pour un match du championnat local. Après une longue attente à s’impatienter du dénouement, les 2 formations ont fini par se séparer sur un score égalitaire (1-1).Ce qui donne de l’avantage au Messager Ngozi Fc, qui se maintient en tête du classement avec 54 points devançant son rival, Musongati de 4 points (50 points avec un match en retard).

Gitega a vécu un dimanche (22 mars 2020) au rythme du ballon rond. On avait l’impression que toute la ville s’était vidée. Des longues files d’attente se constituaient déjà 2 heures avant la rencontre pour ne pas manquer ce grand choc de la 26ème journée : Musongati FC vs Messager Ngozi. Différentes personnes avaient fait le déplacement vers la capitale politique. Certains se disaient même que c’est un match à ne surtout pas manquer. « Un classico ». A quelques minutes du début de la rencontre, une forte pluie a fait trainer le coup d’envoi (pendant environ 10 minutes). Le match prévu à 15h a commencé par un retard de 6 minutes. Voici pour vous quelques temps forts…

Première partie

Il faut dire que c’est Musongati qui s’est imposé en cette première partie. Messager Ngozi semblait ne pas être dans le jeu. Ce qui a donc profité aux Jaunes et verts qui ont multiplié leurs assauts vers l’arrière-garde de Messager Ngozi en se servant d’un milieu de terrain passoire de ce dernier. Cette faille en milieu de terrain a affaibli la défense de Messager Ngozi qui s’est vu envahie par une attaque coordonnée de Musongati (sous la houlette de l’attaquant Aaron Musore) qui était aux aguets. C’est donc à la 16ème minute que l’attaquant Aaron a débloqué les compteurs en tirant une belle frappe vers les buts après avoir éliminé un défenseur. 1er but de Musongati. C’est tout le stade qui a vibré puisqu’il avait la majorité des supporteurs. L’attaque de Messager Ngozi peinait à déborder. Quand on sonne la mi-temps Musongati mène 1-0 à domicile. Un jeu rapide a marqué la partie.

Deuxième mi-temps

Avec l’ouverture du score par Musongati dès les 20 premières minutes, le ton était donné. La seconde partie s’annonçait donc très tendue entre les 2 rivaux qui sont dans la course au titre. Pour tenter de remonter au score, Messager Ngozi revient en force. Il se ressaisit et commence à menacer la défense de Musongati. Notamment avec le changement de jeu par l’entraineur Jimmy Ndayizeye qui fait entrer Arthur Niyibikora et Akbar. Se croyant à l’abri, Musongati semblait fatigué et n’attaquait plus. Il essayait de bloquer le jeu adverse afin de garder l’avantage. C’est à la 89ème minute que l’aura du jeu va changer sur un débordement d’Arthur Niyibikora avec la balle en duel avec le gardien et c’était l’égalisation (1-1). Tout change et c’est le calme au stade. Malgré les 5 minutes de temps additionnel, les 2 formations finissent par se séparer sur un nul (1-1).
Du côté des entraîneurs, c’est le même son de cloche. La course au titre se poursuit. « On ne va rien lâcher. Chaque match est comme une finale. On va se battre jusqu’à la fin ».

Finissons ce briefing en relevant quelques spécificités qui ont marqué cette rencontre. Pour commencer, on a noté la présence du président de la FFB, Hon.Révérien Ndikuriyo ainsi que quelques membres du comité exécutif. Au niveau de l’arbitrage, on a vu l’utilisation des interphones sans fil avec bluetooth facilitant la communication entre arbitres (très rare). On a vu aussi l’emploi du spray temporaire d’arbitrage pour faire respecter les distances sur coup franc ou l’emplacement du mur (le plus souvent utilisé pour les matches internationaux). A un certain moment, on se croyait téléportés à l’international. La fin de ce choc a été aussi marquée par le fair play entre les joueurs et les supporteurs (très rare). Notons qu’au match aller, Messager Ngozi avait battu Musongati Fc sur un score de 1-0. Il est difficile de prédire qui pourra s’adjuger le titre de champion.

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments