Musongati FC-Mercato: Des signatures à flot, pour quelle finalité?

Musongati FC-Mercato: Des signatures à flot, pour quelle finalité?

Deux semaines après la toute première victoire de Musongati FC en finale de la Coupe du Président 2020 (ce qui positionne ce club chouchou de Gitega comme l’une des équipes qui vont défendre le Burundi dans les compétitions continentales), l’équipe vient de signer dans la foulée une dizaine de joueurs ( elle est à 9 recrues déjà ). Des signatures à chaud qui confirment une vision à court et à long terme des propriétaires et des responsables du club. Franck MANDELA, Secrétaire Général du club nous explique la philosophie derrière et les objectifs recherchés. Entretien.

 

Akeza.net: Vous avez gagné la Coupe du Président, édition 2020. Félicitations. Vous êtes en train de signer plusieurs joueurs. D’où viennent les fonds ?

Franck MANDELA: Merci. Vous savez Musongati est une équipe que je pourrais qualifier de communautaire. Les fonds pour ces signatures proviennent tout d’abord des prix que nous avons reçu mais également des contributions des dirigeants et d’autres membres du club.

Akeza.net: Vous avez déjà gagné. Pourquoi signer tous ces nouveaux joueurs? Vous ne faites pas confiance aux héros de la victoire pour continuer à vous porter ?

Franck MANDELA: Nous reconnaissons que nos joueurs ont déployé beaucoup d’efforts. Mais parmi eux certains ont eu des blessures et d’autres n’ont peut être pas satisfaits l’équipe technique. Comme nous allons représenter le pays, nous avons jugé bon de chercher des joueurs plus expérimentés pour les compétitions d’une telle envergure.

Akeza.net: Y aurait-il des joueurs qui dans l’autre sens vous ont quitté?

Franck MANDELA: Vous savez , c’est le mercato. C’est vrai qu’il y a des joueurs qui ont quitté le club et d’autres qui n’ont pas été retenus par la direction technique du club.

Akeza.net: Pensez-vous être capables de tenir un tel effectif (salaires, primes de match, etc ) dès la saison prochaine avec les moyens que cela exige ?

Franck MANDELA: C’est vrai que ce n’est pas facile, mais nous en sommes capables, sinon on n’allait pas aligner un tel effectif pour rien.
Nous sommes entrain de mettre en place des stratégies-marketing pour maximiser les recettes de notre équipe.

Akeza.net: Vous vous renforcez au niveau des joueurs, qu’en-t-il au niveau des entraîneurs ?

Franck MANDELA: On ne change pas l’entraîneur qui gagne[ Rires…]. Seulement, nous allons à chaque fois continuer à renforcer les capacités de notre équipe technique.

 

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments