Musique : Miss Erica ou la volonté de conquérir le cœur des burundais

Musique : Miss Erica ou la volonté de conquérir le cœur des burundais

Miss Erica ou la volonté de conquérir le cœur des burundais ©Akeza.net

Jeune étoile de la musique burundaise, la chanteuse de 24 ans commence à faire parler d’elle de plus en plus. Celle qui a le plus évolué au Rwanda se tourne désormais vers le public burundais et désire prendre sa place dans leurs cœurs. Elle s’appelle Miss Erica et ce qu’elle veut : « c’est conquérir la scène burundaise »

De parents rwandais et burundais Miss Erica a essentiellement évolué à Kigali. Après ses études secondaires, la jeune artiste décide de se lancer dans la musique en 2011. Depuis ses débuts, elle met un point d’honneur à se perfectionner et à se construire une base lui permettant de se faire connaitre du public. « Depuis mes débuts jusqu’à ce jour, je dois dire que Miss Erica a maintenant une base. Aujourd’hui lorsque tu cites le nom de Miss Erica, les gens savent que c’est une chanteuse burundaise qui évolue au Rwanda et c’est essentiel », explique la chanteuse.

Il faut dire Miss Erica a travaillé dur pour se faire une place dans l’industrie musicale au Rwanda et au Burundi. En effet, en 7 ans de carrière, la jeune diva a multiplié les morceaux et les collaborations. On la retrouve donc dans des titres en solo tels que « Tell Me », « Ubuziraherezo », « Give me love » ou encore le tout dernier « Mon amour », mais également en collaboration avec de nombreux artistes sur des morceaux tels que «My Love » avec le chanteur Sal-G, « Impavu » avec Sumi Crazy ou encore « Joto » avec Sat-B et Lacia bad Gyal.

Avec la sortie de son dernier single « Mon amour », Miss Erica a décidé de se tourner vers le public burundais. En effet, la chanteuse compte sur ce morceau pour mieux se faire connaitre au Burundi. « J’ai espoir que cette chanson va me faire passer d’un côté vers un autre. J’ai remarqué que depuis sa sortie, ce morceau à un fort impact sur le public burundais », dit-elle. Elle espère donc pouvoir amorcer sa campagne burundaise et figurer parmi les pointures dans la musique burundaise. « It’s time to make Miss Erica Brand », a-t-elle affirmé.

Bien  évidemment, pour prendre ses marques et s’affirmer l’artiste devra proposer un spectacle de qualité pour ce public qu’elle souhaite conquérir. Pour cela, l’artiste espère avoir bientôt une date de concert à Bujumbura. Une date qui devrait s’accompagner de la sortie de son premier album. « J’avais une date programmée l’année dernière mais avec mon label, Kiwundo Entertainment, nous avons pensé qu’il n’était pas judicieux de faire un concert pour ne jouer que quelques morceaux. Nous avons décidé de sortir mon album est ensuite faire un concert pour vraiment satisfaire le public », explique-t-elle. Un album qui devrait sortir avant la fin de l’année 2018.

Pour Miss Erica, le Burundi est désormais sa priorité et elle fera tout son possible pour faire plaisir à ce public. Elle espère donc le soutien et de faire preuve d’amour envers la musique burundaise.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments