Musique : Le challenge « IKIRI KU MUTIMA » du rappeur 19th devient viral

Musique : Le challenge « IKIRI KU MUTIMA » du rappeur 19th devient viral

Cover de “Ikiri ku Mutima Challenge” par Big Zoé ©Akeza.net

Son dernier EP sorti en 2018, le jeune rappeur basé en Belgique, 19th, a eu l’idée de lancer un challenge autour du morceau « Ikiri ku Mutima », qui clôture son EP intitulé King Omega. Un mouvement qui, en l’espace de quelques semaines a été suivi par plusieurs autres rappeurs. Le challenge est vite devenu viral.

Le choix du morceau « Ikiri ku Mutuma » ne semble pas s’être fait au hasard. En effet, dans ce morceau l’artiste devient introspectif et porte un jugement sévère sur ses accomplissements et ses choix de vie au cours des 25 ans qu’il vient de passer sur terre. Une sorte de thérapie ouverte où l’artiste se livre sans détour ni retenu. Un challenge que 19th a lancé au rappeur Big Zoé qui a répondu volontiers. Ce dernier a, à son tour, lancer le même challenge à d’autres et depuis cela n’en finit pas.

Les rappeurs s’en donnent à cœur joie, se relayant l’un après l’autre. Big Zoé, Sag Wise, Young D, Preeze 36, Primikiz et plus récemment Prince Mshindi se sont tous prêtés à  l’exercice. Le morceau a été repris pas moins de 10 fois. Des reprises toutes disponibles sur YouTube.

Le morceau qui au départ été la thérapie d’un seul artiste, est vite devenu une forme de thérapie de groupe, où chaque rappeur se livre, partage ses craintes, ses joies et ses peines.

Pour 19th, ce challenge était une façon de réunir les rappeurs burundais autour d’un sujet fédérateur, où les clivages ne sont pas pris en compte. « En fait je trouve le thème du challenge parfait, car il ne divise pas, peu importe qu’on fasse du rap conscient, gospel ou populaire, on a tous un truc à dire sur le cœur, c’est quelque chose qui nous unit tous. J’ai appris beaucoup de tous ces rappeurs, chacun avec son propre vécu, je me suis identifié dans leurs chansons», a-t-il dit.

Et si le morceau était bien choisi pour ce challenge, sa réussite par contre reste un sujet d’étonnement pour le jeune rappeur qui était loin de s’attendre à ce que les choses prennent pareil tournure. « Ikiri ku Mutima c’est la chanson parfaite, mais je ne m’attendais pas à ce que ça aille aussi loin, en ce moment il y a plusieurs artistes qui font la reprise même sans avoir été défiés », affirme-t-il. En ajoutant : « C’est un truc de dingue »

Le mouvement devient viral et il semble ne pas s’arrêter de sitôt.

 

Moise MAZYAMBO

Comments

comments