Musique : DJ Philbyte veut donner une nouvelle image de son métier

Musique : DJ Philbyte veut donner une nouvelle image de son métier

DJ Philbyte et DJ Kat Lous ©Akeza.net

Le fait est assez particulier pour en parler. Connus pour animer les soirées et les évènements, les DJ’s burundais n’étaient pas connu pour être au-devant de la scène comme le seraient les artistes. Cependant l’un d’entre eux, en l’occurrence, DJ Philbyte, a décidé de faire les choses autrement. Habitué à être sur les platines, ce DJ a décidé de déménager dans un studio, le temps d’une collaboration avec le rappeur B-Face, l’un des artistes les plus côtés de la scène musicale burundaise. Ensemble, ils signent le morceau « OLOHA » sorti le 21 novembre 2018. Un morceau qui semble être le début d’une nouvelle aventure pour le DJ.

On s’attend moins à voir un DJ tenter une action dans la création musicale. Et pourtant Philbyte a franchi le pas en décidant d’aller au-delà du simple fait de jouer de la musique. Une initiative plutôt ambitieuse lorsque l’on sait que c’est n’est pas de coutume au Burundi. Ce qui parait nouveau pour de nombreuses personnes,  n’est pourtant pas nouveau dans le monde de la musique. Des célèbres DJ’s, tels que DJ Khaled, David Ghetta, Bob Sinclar ou encore le regretté Avicii, signe régulièrement des morceaux et même des albums entiers.

« L’idée est de proposer au Burundi une nouvelle façon de travailler. Apporter une sorte de changement et permettre au public de s’amuser de manière différente », nous explique le DJ.

Pour réaliser ce morceau, DJ Philbyte a fait appel au producteur Trick On The Beat pour la partie musique et au rappeur B-Face pour ce qui des paroles et du chant. Novice dans le domaine, il lui fallait un producteur et un artiste ayant une certaine expérience pour réaliser ce projet.

« J’ai eu l’idée de faire un morceau avec un artiste. Je suis donc allé voir Trick On The Beat et ensemble nous avons fait la musique. J’ai ensuite eu l’idée de choisir B-Face parce qu’il fait partie des artistes qui font du bon travail en ce moment. Je l’ai donc contacté et il était d’accord que l’on travaille ensemble »

Pour sa première expérience studio, Philbyte a pu compter sur l’expérience et le talent de ces 2 artistes pour réussir à produire un morceau à la hauteur de ses attentes. « J’appréhendais un peu parce que je n’avais jamais fait cela et c’était un peu compliqué pour moi. Mais j’ai pu compter sur Trick et B-Face pour m’aider à comprendre comment cela se passe. Et même si je suis à l’origine du projet, j’avais de nombreuses choses à apprendre », confie Phylbite.

Plus qu’une simple expérience, la collaboration avec B-Face est un nouveau choix de carrière. En effet, pour le DJ Philbyte, la chanson « OLOHA » annonce une nouvelle orientation dans son travail. Une orientation qu’il n’est pas le seul à prendre affirme-t-il. En effet, faisant parti du « Runtow DJ’s », un collectif de DJ’s récemment formé, Philbyte affirme porter à la vision du collectif qui est celle de donner une nouvelle image du DJ.

Au-delà d’être de simple animateur de soirée, les membres du collectif veulent prouver qu’ils sont capables de bien de chose dans le domaine de la musique. « Les gens ont pris l’habitude de penser qu’un DJ n’est là que pour jouer de la musique. Pourtant nous sommes capables de beaucoup d’autre chose. Et faire cette chanson et l’une de choses que nous sommes capable de faire », nous dit Philbyte.

Et il faut croire que ce n’est que le début d’une nouvelle page dans le métier de DJ au Burundi. Comme le dit si bien DJ Philbyte « Il y aura encore beaucoup d’autre choses qui seront faites. Là nous ne sommes qu’au début »

 

Moïse MAZYAMBO

 

 

Comments

comments