Musique : Bukiv Lab signe son  retour avec comme mission d’apporter une solution au problème du piratage

Musique : Bukiv Lab signe son  retour avec comme mission d’apporter une solution au problème du piratage

Le chanteur et producteur Masterland à la signature de son contrat avec Bukiv Lab

Des nouvelles faisant étant du retour du label Bukiv se faisaient entendre depuis un moment. Finalement l’information a été confirmée par le fondateur, œuvres à l’appui.

 

Bukiv Lab, avec à sa tête Jackson BACUMI alias DJ Jackson, est un label de musique lancée en 2013 avec comme premier artiste signé SAT B. ce label lui avait permis de produire de superbes chansons à Kampala  et de donner une nouvelle impulsion à sa carrière avec des morceaux tels que Tanganyika Girl, Nyanzobe, Respect, Ihorere Burundi, Reka Mbege, et plus récemment Waya Waya pour Ashley Diva (https://itunes.apple.com/us/album/bukiv-lab-music-collection/id1009549548 ).

 

Jackson BACUMI alias DJ Jackson , fondateur de Bukiv Lab

Jackson BACUMI alias DJ Jackson , fondateur de Bukiv Lab

Revenant sur les raisons qui avaient poussé ce label à cesser les activités, le fondateur explique : « Nous avons commencé avec beaucoup d’énergie, mais nous avons rencontré des difficultés sur le terrain. Comme vous le savez, les labels sont des entreprises ou des sociétés qui utilisent des moyens financiers  pour générer des œuvres de valeurs dans l’industrie musicale. Et comme dans toute entreprise, l’idéal est de pouvoir générer du retour sur investissement».

« Malheureusement, l’industrie de la musique burundaise ne paie pas. Ceci n’est pas un cas particulier pour BUKIV  Lab. De nombreux acteurs qui ont essayé d’investir dans cette industrie ont rencontré les mêmes problèmes. Dans de telles situations, il est toujours sage de prendre du recul et d’analyser quelles sont les raisons. Eh bien, elles sont nombreuses, mais l’une des raisons les plus remarquables est le piratage des œuvres musicales »;poursuit-il.

Une chanson de Empire House (SAT B) financée par Bukiv Lab

Une chanson de Empire House (SAT B) financée par Bukiv Lab

BUKIV Lab sur le terrain

Depuis le 1er Juillet 2016 Bukiv Lab a commencé à travailler avec le musicien et producteur Masterland. Au mois de Juin , Bukiv Lab a réalisé un projet réunissant les artistes rwandais du groupe Urban Boys, le chanteur rwandais  Aimé Bluestone  et le chanteur burundais Sat-B . La chanson peut être téléchargée sur itunes via ce lien https://itun.es/se/fCuzdb . Les informations qui filtrent du label confirment que  le clip vidéo est fini et sera bientôt  lancé.

Bukiv Lab prévoit également de lancer des morceaux avec une forte concentration d’artistes (collabos) et introduire le concept de riddim au Burundi.

Affiche du morceau I Love You de SAT Bfeat. Urban Boys & Aime Bluestone)

Affiche du morceau « I Love You » de SAT Bfeat. Urban Boys & Aime Bluestone)

 

La musique ne vend pas et pourtant , BUKIV LAB y croit …

 

« J’ai un esprit d’entrepreneur: il ne faut jamais arrêter d’essayer, jusqu’à ce que ça marche. Lorsque tu te rends compte que ton activité peut vraiment changer les choses, il faut savoir rester motivé. Mais à ce propos, permettez-moi de dire que nos activités vont inclure un projet qui permettra à Bukiv Lab et à d’autres créateurs ou propriétaires de droits d’auteur qui le veulent  de gagner de leurs œuvres. Le projet est appelé Digita Distribution ( http://playlists.net/members/digitamusik )»; explique Monsieur BACUMI, fondateur du label.

 

«Oh oui, mesdames et messieurs, voici la vente de la musique combinée à des téléchargements légaux. Je sais que cela semble fou, mais c’est possible. J’ai tenté de le faire il y a  3 ans, ça n’a pas marché. J’ai essayé de comprendre pourquoi et où j’ai échoué, et nous venons avec des solutions possibles, flexibles et incassables au piratage de la musique. Croyez-moi, ça  va marcher ! Voilà donc pourquoi j’ai recommencé à investir dans le secteur. Ensemble, allons mettre en valeur les couleurs de notre nation à travers la musique », s’enthousiasme-t-il encore.

 

Les avantages du retour de Bukiv Lab sur le marché

 

Le retour sur le marché de Bukiv Lab vise à apporter une solution au problème récurrent du piratage des œuvres de nos artistes. Néanmoins,  Bukiv Lab indique que c’est un travail qui requiert le concours de tout le monde : « Nous espérons que nous allons rencontrer un accueil favorable des acteurs de la musique avec lesquels nous sommes appelés à travailler ensemble comme une équipe pour y arriver. La vente de nos œuvres est sur le point d’être possible dans un avenir proche. Il y a juste quelques mots que nous avons besoin de comprendre tous de la même manière comme la promotion protégée, les téléchargements légaux, les revendeurs de musique, la licence de vendeur d’œuvres musicales, la contre le piratage, …

Bukiv a collaboré avec Ashley Diva sur la chanson Waya Waya

Bukiv a collaboré avec Ashley Diva sur la chanson Waya Waya

La philosophie de Bukiv Lab

 

Le slogan de Bukiv Lab est: « Leading the Way, Music Is the Weapon ». Ce slogan traduit très bien l’ultime objectif du label. Bikiv Lab croit fermement que la musique est un outil qui peut aider à construire nos sociétés : « nous pensons que la musique peut aider à lutter contre les divisions,  livrer des messages positifs ou simplement aider les gens à vivre en harmonie ».

 

 

A suivre…

 

Landry MUGISHA

 

 

Comments

comments