Musique : Bo Bona annonce la sortie du clip vidéo de la chanson « YAMBI », tourné à Bruxelles

Musique : Bo Bona annonce la sortie du clip vidéo de la chanson « YAMBI », tourné à Bruxelles

Bo Bona est l’un des rares artistes burundais qui ont émigré du Burundi vers l’Europe mais qui restent actifs musicalement, et il faut le dire, qui mettent un point d’honneur à livrer une musique de qualité non pas que pour cette génération, mais aussi pour les générations futures, comme l’aurait fait un Tchanjo Amissi ou un Jean Christophe Matata.

 

L’infatigable travailleur qu’il est vient d’ailleurs d’annoncer la sortie prochaine de son premier clip vidéo tourné en Europe. Filmée à Bruxelles en Belgique, la parution de la vidéo est annoncée pour le 13 Février, rien de moins que la veille de la Saint Valentin. Un clin d’œil aux amoureux, pourquoi pas à l’Amour. « YAMBI », c’est le titre de la chanson et justement ça parle d’amour, beaucoup d’amour.

 

L’artiste s’est confié à nous.

 

Akeza.net : Tu n’as jamais tourné un clip en Europe, pourtant tu vis là-bas depuis pas mal d’années. Qu’est ce qui t’a décidé cette fois-ci ?

Bo Bona : Ici en Europe, ce n’est pas facile comme beaucoup de gens peuvent le penser…ça m’a pris du temps. J’ai des responsabilités de chef de famille, j’ai donc dû me concentrer sur un autre travail, à côté de la musique. C’est ce même travail d’ailleurs, qui m’a permis de réaliser ce rêve.

 

Akeza.net : Comment as-tu connu le réalisateur de la vidéo ? Comment était l’ambiance sur le tournage ?

Bo Bona : J’ai connu le réalisateur grâce à un ami, un chanteur Burundais qui a déjà travaillé avec lui.

Le jour du tournage, l’ambiance était totale, tout était bien organisé. Il n’y avait aucun stress. L’équipe d’organisation avait préparé tout le matériel nécessaire bien en avance.

 

Akeza.net : Pour ceux qui ne connaissent pas encore la chanson, ou ceux qui ne comprennent pas la langue, de quoi parle la chanson ?

Bo Bona : Pour ceux qui ne connaissent pas la chanson “YAMBI”, c’est une chanson d’amour : un homme exprime devant sa bien-aimée ses souvenirs, la nostalgie. Il revient sur le manque qu’il ressentait alors qu’il était loin d’elle et exprime la joie de la retrouver en ces termes « yambi nari ndagukumbuye » (Viens que je te serre dans mes bras ; ce que tu m’as manqué, NDLR)

 

Akeza.net : Ce sera donc le premier clip vidéo extrait de ton dernier album, pourquoi as-tu choisi cette chanson là en particulier ?

Bo Bona : J’ai choisi “YAMBI” parce que c’est une chanson facile à chanter. Musicalement,  je pense qu’elle pourrait me porter loin, aussi bien au Burundi qu’ailleurs, surtout au niveau de l’arrangement musical.

 

Akeza.net : as-tu l’impression d’avoir tout le soutien que tu mérites, des communautés burundaises de la diaspora, notamment via internet ?

Bo Bona : Le soutien de la communauté burundaise de la diaspora pour le moment, je ne le sens pas beaucoup, mais je pense qu’il faut leur donner du temps pour découvrir encore plus qui est Bo Bona. Je suis optimiste, ce soutien ça pourra se construire avec le temps. Les bonnes choses prennent toujours du temps.

 

Akeza.net : Si tu avais un mot à dire au burundais, où qu’ils soient en ce moment, que dirais-tu ?

Bobona : j’invite tous les Burundais à nous soutenir. Je ne parle pas d’un soutien financier nécessairement, mais surtout et avant tout d’un soutien moral, qui nous donnera encore plus de force pour avancer. Dans le monde actuel, la visibilité est au centre de toutes choses. Partager nos vidéos, parler de nos chansons, nous soutenir lorsque nous participons à des compétitions, nous glisser quelques commentaires ici et là peut nous donner des ailes et faire toute la différence.

Si quelque chose de bien arrive à un artiste de votre pays, c’est aussi bien pour l’artiste, ses concitoyens et le pays bien sûr.

 

Propos recueillis par Landry MUGISHA

Retrouvez plus de vidéo sur notre chaine YouTube : Akeza Web TV

Comments

comments