Musique : Big Fizzo lâche une bombe et fait monter la tension dans le « Game »

Musique : Big Fizzo lâche une bombe et fait monter la tension dans le « Game »

Ce lundi 26 novembre 2018, la star burundaise Désiré Mugani alias Big Fizzo lançait son nouveau morceau. Un morceau au titre assez particulier. « F » pour « Fyee » l’a-t-il nommé. Ce morceau que le public attendait depuis quelques jours maintenant jette un gros pavé dans la marre et fait l’effet d’une bombe dans le « Game ». Du Big Fizzo comme on le connait.

Avoir choisi de sortir son morceau un lundi à midi n’est pas chose anodine. A l’heure où tout le monde prend sa petite pause et se donne le temps de se trimballer dans les méandres d’internet, le grand furieux (traduction littérale de son nom de scène) lâche une bombe. On pourra toujours dire que son coup était préparé, il faut le dire, le morceau n’est pas passé inaperçu. On ne pouvait s’attendre à autre chose lorsque l’on écoute les paroles de cette chanson qui pour plusieurs est un message fort lancé à ses concurrents.

« Dites-leur que Fizzo est encore fort. Qu’il n’a aucune crainte, qu’il est là jusqu’à ce qu’il voie la tombe. Peut-être que ce jour-là je leur laisserai la place mais pour l’instant je suis désolé. Je suis le numéro 1, mais aussi le 2, 3, 4, 5, 6, 7… Désolé ».

Voici ce que l’on peut entendre dès les premières secondes du morceau. Une phrase qui par ailleurs se rapporte à une interview donnée à la presse locale dans laquelle il affirmait être loin devant tout le monde dans le « Game ».

Et de poursuivre : « F comme Fiesta, F comme Faster, F comme Fighter et je me bats sans me fatiguer. F comme Flavour, F comme Forever. Aux faux MC’s je donne la fièvre dans le véhicule du Buja Flavour, c’est moi le conducteur… F comme Force, dans ce game je vous bouffe tout… »

Un message fort et sans ambigüité que l’artiste lance à ses détracteurs sans pour autant les nommer. Il laisse ainsi le choix de l’interprétation et de la désignation des destinataires au public qui assiste depuis peu à une forme de guerre de leadership entre les 2 pontes de la musique urbaine burundaise qui sont Big Fizzo et Sat-B, avec en amont un label pour chacun.

Nous nous souviendrons que durant des semaines les 2 artistes se sont livrés à un petit jeu d’attaque virtuel par statut whatsapp et post facebook interposés. Un jeu d’esprit qui laisse paraitre un conflit au sein du « Game ». D’autant plus que les membres des 2 écuries prennent part au jeu et n’hésitent pas à s’épauler pour se faire entendre. Bien évidemment, tout ceci est à mettre dans la case supposition puisque personne ne sait exactement le pourquoi du comment ou ne voudra le dire. Toujours est-il qu’il y a de l’eau dans le gaz.

La question que tout le monde pose aujourd’hui est celle de savoir si ceux à qui est destiné ce morceau pendront le soin de répondre à cette salve qui n’a pas fini de faire couler de l’encre et de la salive. On attend tous de voir ce qui suivra. Les prochaines semaines devraient être très intéressantes.

Affaire à suivre.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments