Musique : 2019, année de confirmation de John Elarts ?

Musique : 2019, année de confirmation de John Elarts ?

Alors que Big Fizzo vient de sortir un nouveau clip vidéo, une question nous vient à l’esprit. Jusqu’où ira John Elarts ? Le jeune réalisateur de l’écurie Bantu Bwoy semble avoir commencé l’année sous de bons auspices. Si 2018 a été l’année de la révélation, 2019 parait être celle de la confirmation.

L’opinion publique pourrait dire que c’est de la surenchère. Mais Il serait difficile de nier le talent de ce jeune réalisateur tant le niveau de son travail fait l’unanimité. En seulement 2 mois, John Elarts enregistre 3 des meilleurs clips sortis jusque-là. Et il faut dire qu’il y en a eu de très bons en ce début d’année. Entre Nyumviriza de Aubin Lux, Numva Nshaka de Double et F (Fyee) de Big Fizzo, l’artiste s’impose comme l’un des meilleurs dans son domaine.

Lire aussi : Clips vidéo : La belle année de John Elarts

Script, réalisation, qualité et rendu de l’image, les clips de John Elarts ont cette dose de créativité qui manque des fois aux réalisateurs locaux. Bien évidemment, il ne réinvente pas la roue mais il a le mérite d’apporter un nouveau souffle au monde de la réalisation. Et loin de minimiser le travail des autres réalisateurs burundais, force est de constater que John Elarts se démarque. Ce qui est un atout pour l’industrie locale qui devrait compter sur le talent de ce jeune réalisateur.

Nous le disions dans un article précédent, qu’il ne serait pas étonnant de réentendre parler de lui en 2019. Et nos soupçons se confirment. Certes l’année reste encore longue mais vu l’allure que prennent les choses, le protégé de Big Fizzo n’a pas fini de nous surprendre.

Affaire à suivre…

Moise MAZYAMBO

Comments

comments