Mondial des enfants de la rue: Le Burundi se prépare

La présélection de l`équipe représentante du Burundi,pose avec Dieudonné Nahimana et Pascal Mbayahaga du ministère de la jeunesse.(www.akeza.net)

La présélection de l`équipe représentante du Burundi, pose avec Dieudonné Nahimana et Pascal Mbayahaga du ministère de la jeunesse. (www.akeza.net)

A  part la coupe du monde de la FIFA, le football connait une autre coupe du monde, réunissant les 5 continents comme à l`accoutumée. La particularité réside au niveau des participants. C`est le mondial réservé aux enfants de la rue, souvent appelé «Street Child world cup.» La coupe du monde des enfants, se tiendra à Rio de Janeiro, peu avant celle des seniors professionnels, du 27mars au 6 juin. En tout  200 enfants,  et 80 volontaires attachés  à l`équipe d`organisation sont attendus là bas. 16 équipes hommes et 8 équipes de femmes seront en compétition. Le Burundi sera représenter par l`équipe «NEW GENERATION» avec comme thème «la réconciliation».

 

L`organisation de la coupe du monde des enfants de la rue, travaille avec les hommes de confiance. «New generation est  à la base un projet pour la reconstruction de la nation. Ils sont enregistrés comme  une organisation non gouvernementale qui se focalise sur le soutien des enfants de la rue à Bujumbura, avec pour but de développer  la prochaine génération de leaders (….) ». Vu le trafic des enfants qui s`observent,  Ça demande plus de prudence. Donc le choix des maisons qui assistent ces enfants depuis un moment, est inéluctable.

 

Mondial des enfants de la rue: plus qu`une compétition

 

Cette coupe du monde n`a pas seulement comme objectif le football. Ces enfants de la rue, venus de différents horizons du monde,  se rencontreront dans des événements culturels. De séances de témoignages  sur  la vie de la rue sont également prévues au Brésil.

 

Pascal Mbayahaga, le représentant du ministère de la jeunesse, sports et culture présent lors de la conférence  de presse,  a  quant à lui encourager ces jeunes  qui représenteront  le Burundi et la sous-région. «Le sport  est un  élément  de réconciliation, aussi de développement. Battez vous pour représenter notre pays et ramener la victoire.» A-t- il ajouter.

 

Pour participer dans cet événement d`envergure international,  chaque équipe doit donner une contribution, dont le montant s`évalue à 20.000 pounds. Dieudonné NAHIMANA le responsable du «NEW GENERATION » a  précisé qu`ils ont en leur disposition une  somme de 10.000 pounds. A ceux qui veulent contribuer,  la porte est ouverte.

 

Gaël Bigirimana, le joueur professionnel de New Castle United  a  envoyé une vidéo, pour encourager ces enfants. La sélection sera composée par 9 joueurs.

 

A suivre

 

Armand NISABWE

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.