Miss Burundi 2018 : d’un moment à l’autre, les photos officielles pourraient sortir

Miss Burundi 2018 : d’un moment à l’autre, les photos officielles pourraient sortir

Les activités pour l’élection de Miss Burundi 2018 lancées il y a quelques mois déjà entrent dans la dernière ligne droite. En effet, les candidates à l’élection de Miss Burundi 2018 ont participé à leur première séance photo le dimanche 27 mai en vue de produire les photos officielles. Hervé Cishahayo (H Photography) pour la photo, Concorde (Siho Bari) pour la vidéo, Linka Makeup pour le maquillage et Bantu Bwoy pour le cadre. Les photos, censées être prêtes dès le mercredi 30 mai pourraient sortir à tout moment…

“Je leur ai dit ‘les filles ne vous prenez pas la tête, on va s’amuser ‘. Il y avait de la musique. On a brisé la glace, on s’est amusé”

Hervé Cishahayo, photographe officiel de Miss Burundi confie d’emblée : « On a fait un truc simple. Je leur ai dit ‘les filles ne vous prenez pas la tête, on va s’amuser ‘. Il y avait de la musique. On a brisé la glace, on s’est amusé. Cette semaine, mercredi 30 mai ou jeudi 31 mai, les photos seront prêtes. Nous avons misé sur un mélange de simplicité et d’élégance »

 «Il n’y avait pas un style précis, il s’agissait de prendre des photos de présentation des candidates retenues, rien d’extravagant. Il faudra s’attendre à « quelque chose de simple, d’élégant et fun »

Pour Lynka, maquilleuse officielle de l’organisation Miss Burundi « l’ambiance était agréable, les candidates étaient à l’aise ». Pour le style de maquillage, elle ajoute : « il n’y avait pas un style précis, il s’agissait de prendre des photos de présentation des candidates retenues, rien d’extravagant. Le classique des photos de présentation ». Ainsi, dit-elle, il faudra s’attendre à « quelque chose de simple, d’élégant et fun ».

« 95% de la journée était consacrée à la session photo. C’était bien».

Pour sa première collaboration avec l’organisation de Miss Burundi, « Siho Bari » était à la caméra, façon « behind the scenes », pour produire un petit briefing visuel en vidéo. Il confie : « 95% de la journée était consacrée à la session photo. C’était bien. Je devrais boucler mon travail ce mardi, le reste, notamment la publication, ce devrait être à tout moment, selon que ceux qui en ont les prérogatives en décident »

 

Une session photo en collaboration avec Bantu Bwoy Entertainment de BIG Fizzo

Pourquoi ?

« Miss Burundi a proposé un partenariat avec Bantu Bwoy pour le photoshoot de cette année. BIG Fizzo, CEO de Bantu Bwoy n’a pas hésité un seul instant vu que depuis l’année passée, il est le parrain de Miss burundi. De plus, il est en très bons termes avec Burundi Events », nous dit-on du côté de Bantu Bwoy.

«BIG Fizzo n’a pas posé avec les filles mais l’occasion se présentera bientôt. Il ne voulait surtout pas leur voler la vedette »

BIG Fizzo était-il là durant la séance photo ?

« Il était là au début de la session photo mais il devait se rendre à Mugongomanga, dans le cadre de la tournée du Festival de la Paix organisé par American Friends. Il n’a pas posé avec les filles mais l’occasion se présentera bientôt. Il ne voulait surtout pas leur voler la vedette », nous éclaire-t-on encore au sein de Bantu Bwoy

Qui gagne quoi, comment ?

«Les filles se sentaient très à l’aise, elles avaient l’intimité»

« Bantu Bwoy a donné toute la place, rien que pour Miss Burundi durant toute la journée. Les filles se sentaient très à l’aise, elles avaient l’intimité. Quant au photographe de Miss Burundi, il avait l’exclusivité sur tout ce qui pouvait faciliter la séance photo », nous dit-on.

« On a prouvé que lorsqu’on dit qu’on veut contribuer au développement de l’Entertainment au Burundi, on ne bluffe pas».

Avant d’ajouter : « Bantu Bwoy gagne de la confiance auprès de l’opinion burundaise. Par cette session photo, on a prouvé que lorsqu’on dit qu’on veut contribuer au développement de l’Entertainment au Burundi, on ne bluffe pas. Cela prouve le grand cœur de notre CEO BIG Fizzo, encore une fois ».

 

Si la finale de Miss Burundi devait se tenir au mois de juillet comme l’année dernière, il reste un peu moins de deux mois avant le grand jour. C’est le moment où ça devient intéressant. Prêts pour l’aventure ?

LM

 

Comments

comments