Miser sur l’entreprenariat des jeunes pour créer de l’emploi

Miser sur l’entreprenariat des jeunes pour créer de l’emploi

Ce mercredi 29 mai 2019, le Conseil Municipal de la Jeunesse en Mairie de Bujumbura (CNJB/Mairie), en collaboration avec le ministère de la jeunesse, des postes et des technologies de l’information a organisé une conférence des jeunes entrepreneurs en mairie de Bujumbura. L’évènement, qui s’est tenu à Zion Beach, a réuni plusieurs jeunes et aspirants entrepreneurs autour des questions liées à la création de l’emploi et à l’entreprenariat des jeunes.

 

Un taux de chômage très élevé

Comme de nombreux pays à travers le continent, le Burundi fait face à un taux de chômage élevé des jeunes. En effet, selon des données récentes, le taux de chômage serait d’environ 55%  en milieu rural et de 65% en milieu urbain avec près de 68% de femmes au chômage. Des statistiques alarmantes qui touchent essentiellement des jeunes entre 15 et 35 ans. Face à cette situation, le CNJB/Mairie, l’antenne en mairie de Bujumbura du Conseil National de la Jeunesse a eu l’initiative d’organiser une conférence des jeunes entrepreneurs pour réfléchir autour de la question du non-emploi de jeunes.

Une conférence qui a réuni 150 jeunes représentant les différents districts de la mairie de Bujumbura, parmi lesquels 130 diplômés d’universités ayant des projets entrepreneurials et 20 jeunes entrepreneurs arrivés au bout de leur projet.

Le but ici est de permettre à ces jeunes d’échanger et de partager leurs expériences dans le domaine de l’entreprenariat. « Il y aura des témoignages desquels les jeunes doivent s’inspirer pour créer de l’emploi et participer au développement du pays », a dit Honorable Evelyne BUTOYI, Ministre de la Jeunesse, des postes et des technologies de l’information.

Honorable Evelyne BUTOYI, Ministre de la Jeunesse, des postes et des technologies de l’information.©Akeza.net

L’entreprenariat comme solution au chômage

Dans un pays où le secteur privé est le plus grand pourvoyeur d’emploi avec plus de 65% d’emploi des jeunes, l’entreprenariat semble être l’alternative idéale au chômage des jeunes burundais. C’est en effet, la conclusion que tire Dieudonné Nahimana qui représentait le REJA et dont l’exposé a porté sur un aperçu du cadre normatif de l’emploi chez les jeunes. Selon M. Nahimana, les jeunes ne devraient pas hésiter à se lancer dans des projets d’entreprise pour participer à la création d’emploi au Burundi.

Par ailleurs, la jeunesse burundaise et particulièrement la jeunesse de Bujumbura devrait changer de mentalité en adoptant un esprit entrepreneurial aiguisé. Ce qui serait un gage de développement tant au plan individuel que sociétal puisque celle-ci prendrait une part active dans le développement socio-économique du Burundi.

 

 

Moïse MAZYAMBO

 

Comments

comments