Minisanté : «Il n’y a pas d’épidémie de la fièvre jaune au Burundi»

Minisanté : «Il n’y a pas d’épidémie de la fièvre jaune au Burundi»

Dr Josiane Nijimbere,la ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida©Akeza.net

Le Ministère de la Santé Publique et de la lutte contre le Sida  a présenté ce vendredi 08 juillet 2016 ses grandes réalisations au cours de ce deuxième trimestre (avril-juin) qui vient de s’écouler. D’après Mme la Ministre Dr Josiane Nijimbere les résultats sont satisfaisants sauf quelques obstacles rencontrés.

 

Selon la Ministre de la santé publique et de la lutte contre le Sida Dr Josiane Nijimbere qui a présenté les grandes réalisations de son ministère au cours de ce deuxième trimestre, lesrésultats sont satisfaisants sauf quelque problèmes qui se sont observés comme l’usage de la Carte d’Assurance Maladie(CAM) qui, jusqu’aujourd’hui,  n’est pas encore utilisée par une grande partie de la population comme souhaité et la flambée de cas de paludisme dans dix- huit districts sanitaires. Elle a précisé également que son ministère va sensibiliser davantage la population à l’usage  de la CAM.

 

DSC_0132

Vue partielle des participants dans la conférence de presse©Akeza.net

Quant au problème de fonds, la Ministre a fait savoir que son ministère n’a pas ce genre de problème. Elle a tenu à souligner qu’il n’y a pas d’épidémie de la fièvre jaune au Burundi comme c’est dit par la majorité des burundais en ces derniers jours. Dans le but de faciliter l’accès au carte jaune qui, actuellement, se délivre à Bujumbura seulement, la Ministre  a promis la décentralisation du centre chargé de de la délivrance de ces dernières à l’intérieur du pays.

 

Notez que dans le cadre de renforcement de la gouvernance et du leadership dans le secteur de la santé, un recouvrement de quatre- vingt millions sept cent trente- quatre six cent soixante -quatre mille francs(80.734.664Fbu) sur un montant détourné dans les formations sanitaires s’élevant à deux cent septante millions trois cent quatre -vingt -quatre mille francs(270384000Fbu) soit un taux de recouvrement de 39% a été fait.

 

Alexandre NDAYISHIMIYE

 

Comments

comments