Michaël SENGAZI : « Ce que nous faisons, nous le faisons pour les autres »

Michaël SENGAZI : « Ce que nous faisons, nous le faisons pour les autres »

Ce mardi 10 décembre 2019, Michaël Sengazi, Prix RFI Talent du Rire 2019, faisait son retour au pays. Celui qui a fait la fierté du Burundi en remportant ce prix a été accueilli lors d’une soirée organisée en son honneur à l’Institut Français du Burundi. Famille, amis, proches ou encore fans, tous étaient là pour témoigner leur soutien à ce digne fils du pays. Une soirée émouvante pour un Michaël Sengazi humble et reconnaissant.

S’il y a un mot qui puisse définir cette soirée, c’est le mot « Emotion ». Tellement celle-ci était palpable dans la salle de spectacle de l’IFB. En effet, si Michaël Sengazi s’est présenté au public présent, les organisateurs de la soirée lui avaient réservé une belle surprise. Une vidéo compilant des messages de félicitation et d’amour de la part de ses amis et collègues. Mais également celui de ses parents en déplacement à l’étranger. Nous n’oublierons pas de noter les mots de sa sœur qui, retenant à peine ses larmes, a salué le talent, la passion et la persévérance. Des atouts qui lui auront permis de rendre fier son pays mais surtout sa famille.

Car il faut dire que le parcours de Michaël, loin d’être le plus atypique, reste particulier. Passer d’une formation classique en droit pour se retrouver sur les planches en tant que comédien, humoriste ou encore slameur, n’était pas un pari gagné d’avance. Il aura fallu 9 ans à l’artiste pour confirmer son nom dans le monde de l’humour en Afrique et faire de lui une valeur sûre.

Prenant la parole, l’artiste s’est dit profondément touché par ce geste qui est loin d’être anodin. Et plus encore, de la présence du public pour cette soirée particulière. « C’est un honneur de vous avoir ici, comme une famille qui est venu me soutenir. Car même si cette famille de comédiens et d’amis que j’ai n’est pas là, vous êtes venus et vous êtes là pour moi ce soir », confie-t-il au public. Revenant sur le trophée qu’il venait de recevoir, il a rappelé que ceci est le fruit d’un travail de longue haleine tourné vers le partage. « J’aime voir les gens prendre du plaisir. J’aime donner du plaisir aux autres », dit-il avec un brin d’humour. Et d’ajouter : « Ce que nous faisons, nous ne le faisons pour les autres ». Une culture du partage qui s’est vu récompensé par ce trophée.

Avec ce trophée, l’artiste aura réussi à mettre le Burundi sur la carte de l’humour africain. Comme il le dit : « Partout où je vais, je porte le Burundi dans mon cœur et il me porte dans son cœur et je continuerai à le faire jusqu’à mon dernier souffle »

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments