Maya NZEYIMANA, la voix au service du prochain

Maya NZEYIMANA, la voix au service du prochain

Maya Nzeyimana ©DR

Epouse du grand chanteur gospel Fabrice Nzeyimana et membre du groupe « Heavenly Melodies Africa », Maya Nzeyimana est une chanteuse gospel avec un talent unique. Conductrice de louange et leader, la chanteuse que rien ne destinait à une carrière dans la musique fait partie aujourd’hui des têtes du groupe. Alors qu’elle vient de sortir un nouveau morceau avec le groupe, l’artiste nous parle de ses débuts dans la chanson et de son travail avec « Heavenly Melodies Africa ».

Née dans une famille de 6 enfants, cette burundaise ayant grandi en Zambie, ne se destinait pas forcément à la musique. Quoi qu’aimant chanter depuis toute petite, elle n’avait pas forcément l’ambition de chanter devant des foules, « J’aimais écrire et chanter pour moi-même. Je ne m’étais jamais imaginée, chantant devant beaucoup de personnes », dit-elle, le destin en a décidé autrement. Maya se tiendra devant une foule pour la première fois à l’âge de 16 ans. Le hasard aura fait que la chorale de son église soit absente un jour de culte. Et sous l’ordre de son père, la jeune fille devait conduire le service de louange de jour-là. Une tâche ardue pour une jeune adolescente. « J’étais terrifiée mais je n’avais pas le choix. Mon père me l’avait ordonné », explique Maya. Mais cette première expérience fut réussie pour la jeune chanteuse. C’était le début de l’aventure pour Maya.

Depuis ses débuts sur l’estrade de son église, Maya fera partie de chorales et même d’un groupe de musique. Elle participera même à des concours de musique. Maya écris des chansons qu’elle garde pour elle jusqu’à ce qu’elle rencontre Fabrice Nzeyimana à son retour au Burundi en 2011. Une rencontre qui changera les choses pour la chanteuse. « Quand j’ai rencontré Fabrice, il m’a parlé de son ministère et de son désir d’aider les gens à devenir le meilleur d’eux-mêmes. Et j’étais vraiment motivée à faire cela parce que crois que je suis destinée à cela ». Et c’est avec cette soif de venir en aide autres dans leur chemin vers l’excellence que Maya intègre le groupe « Heveanly Melodies Africa ».

L’expérience au sein du groupe est plus que bénéfique pour la jeune femme qui apprendra au fil des ans à devenir une meneuse d’homme. « Cela a vraiment changé ma personne. Je ne saurai pas vraiment le décrire. Je suis entrée comme une simple chanteuse et je suis devenue un leader, une chanteuse professionnelle », nous explique Maya.

Motivée par le souci de partager avec les autres ses connaissances en musique mais également leur apporter son soutien dans leur marche vers l’excellence, Maya veut se servir de la musique comme d’une plateforme pour partager la bonne nouvelle. « Pour moi la musique est juste une plateforme et je veux l’utiliser pour partager l’évangile avec les autres. Je sais que cela fait un peu cliché mais honnêtement je pense que si Dieu te donne une plateforme, tu dois être capable d’influencer positivement les autres. Mais aussi pour partager ce que Dieu m’a donné. C’est cela mon plus grand rêve. Donner de la force aux autres, aller dans différentes églises, s’unir avec d’autres musiciens etc. et c’est que nous faisons avec Heavenly Melodies Africa. »

Une vocation que Maya exerce avec cœur en se servant de son talent. Comme sur le dernier single signé de sa voix intitulé « Nduwawe » et qui témoigne de sa dévotion à Dieu. Le chemin reste encore long à parcourir et la mission grande, mais Maya garde à conviction d’arriver au bout et d’aider le plus grand nombres.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments