Matches amicaux internationaux: L’équipe nationale burundaise surprend!

Matches amicaux internationaux: L’équipe nationale burundaise surprend!

Personne ne s’y attendait. Face aux 2 férus du football africain, l’Algérie et la Tunisie, les chances des Hirondelles ne pouvaient que se compter sur les doigts. Participant pour la première fois à la CAN, le Burundi a pris soin de disputer des matches amicaux pour bien se préparer. Il aura choisi les Fennecs et les Aigles de Carthage. Deux rencontres cruciales durant lesquelles, le Burundi a démontré sa détermination à écrire l’histoire.

Malgré les différentes erreurs qui ont été relevées pendant les matches amicaux, une lueur d’espoir sur sa prestation à la CAN commence peu à peu à se dessiner. Les Hirondelles auront essayé de bien jouer ces 2 derniers matches de préparation avant de s’envoler vers l’Egypte. Rencontrant les Fennecs d’Algérie le 11 juin dernier à Doha au Qatar, l’équipe nationale burundaise décroche un nul (1-1) grâce à un but de Cédric Amissi. Un bon résultat qui a surpris et les amateurs et les professionnels du ballon rond. En réalisant cet exploit inattendu, le Burundi a envoyé un message clair à ses détracteurs.

Quittant Doha vers Tunis, l’aventure de l’équipe nationale burundaise ne s’est pas arrêtée là. Dans la soirée du lundi dernier 17 juin, elle a croisé le fer avec les Aigles de Carthage au Stade de Radès à Tunis. Malgré la domination des hommes d’Alain Giresse, le Burundi a tenu jusqu’au bout. Le score à la mi-temps est à égalité (0-0).
L’aura va changer en deuxième partie, exactement à la 66ème où le milieu de terrain tunisien, T. Khenissi ouvre le score et met son équipe en tête. Le Burundi est mené 1-0. Mais cela ne va pas durer ! Les Hirondelles ripostent sur une frappe magnifique de Cédric Amissi (76è min) au terme d’une superbe combinaison avec Saido Berahino, passeur décisif. Le score est à égalité (1-1).

Se sentant menacé, les Aigles de Carthage vont tenter de mettre la pression. Récupérant le ballon à cause d’une erreur du milieu de terrain, les tunisiens vont signer un deuxième but dans le temps additionnel (90è+3). L’attaquant-vedette des Hirondelles Fiston Abdul Razak tente une dernière frappe mais qui va se heurter au poteau tunisien. Et c’est la victoire de la Tunisie contre le Burundi (2-1). Malgré la défaite, les Hirondelles n’auront pas déméritén constate les supporters.

 

Des erreurs à corriger!

Même si le Burundi s’est démarqué pendant ces matches de préparation, il subsiste encore des failles à combler pour la prochaine rencontre.
Parmi elles, on évoque, le changement des postes des joueurs. On remarquera qu’Elvis Kamsoba, dribbleur, n’a pas joué sur son poste habituel, celui de milieu de terrain, dans la rencontre du Burundi et de la Tunisie. Une des erreurs qui devrait être évitée.
La défense devrait être renforcée. C’est le cas des latéraux, qui ont du mal à arrêter les attaquants adverses. Un milieu de terrain vide offrant au camp adverse le plaisir de se frayer un chemin vers le but.

A la prochaine rencontre…

 

Fleurette HABONIMANA

 

Comments

comments