Mais c’est la vie humaine en danger… !!!

Le bus qui transportait les gens en flamme  ©Cblife

Le bus qui transportait les gens en flamme ©Cblife

Après 52 ans d’indépendance, on a toujours de véhicules très défectueux dans le secteur du transport en commun. Malgré la vigilance de la police de sécurité routière, ces voitures restent nombreuses. On rencontre de bus, à défaut de démarrage, freinage, siège pour les passagers. Pire encore, les bagages, parfois des engins explosifs tels le gaz, l’essence sont placés dans une même cabine que les passagers. Combien ont été dans un bus , qui fume à travers les sièges, ou, le réservoir a été remplacé par un bidon de 5 litres placé tout près du client. Et pourtant, ce même client paye.

 

Ce qui s’est passé mardi à 16h, est un exemple parlant. Alors qu’un bus de 18 personnes quittait le centre-ville pour le sud de la ville Bujumbura, ce bus de type Hiace s’est réduit en cendre. Tous les passagers se sont sauvés bien avant que la flamme ne gagne pas tout le bus. Le chauffeur a réalisé que le moteur s’était coupé. Du coup, il a demandé à son convoyeur d’ajuster les bornes de la batterie. Son complice s’est exécuté. Mais quand le chauffeur a démarré la voiture, les câbles défectueux n’étant pas bien attaché à la batterie, ont produit des étincelles ce qui serait la cause de cet incendie. On imagine ce qui se serait passé avec le choc immédiat du bus. Heureusement.

 

La vie est précieuse pour payer et périr en bus. Trop de rigueur dans ce secteur, serait peut être une solution. La vie n’a pas de prix.

 

 

Armand NISABWE

Comments

comments




One thought on “Mais c’est la vie humaine en danger… !!!

  1. mwaro

    Mes amis c’est dommage que cela se passe aux yeux de notre corps de police, qui au-lieu d’empêcher ces véhicules de circuler court derrière les mamans qui vendent des tomates justes pour leur survie ou dort pour aller le soir traquer les filles et fils du pays juste pour résumer la longueur de leurs jupes ou pantalons. Dans la ville de Bujumbura circulent des milliers de bus qui déchirent les habits, le réservoir est un petit bidon de 5l, mais ils ferment les yeux et ouvrent leurs mains pour être corrompus.Mais par ailleurs, les sérieux de ce corps existent encore, mais souvent leur force est limitée par des mutations, exemple pour les gens qui vont vers le sud de la capital se démande ou est passé un certain Moses qui aurait éduqué les chauffeurs au respect de la code de la route,il est connu mais il a disparu et le ko est réapparu pck aujourd’hui,ces successeurs n’ont fait rien que de se faire corrompre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.