Lionel et Mary : Ce couple qui nous fait croire en l’amour encore et encore

Lionel et Mary : Ce couple qui nous fait croire en l’amour encore et encore

Lionel et Mary à la plage © DR

Contre vents et marées, ils sont follement amoureux l’un de l’autre. Eux, c’est Lionel, un jeune burundais et Mary, sa tendre moitié est d’origine ivoirienne, âgés de 23 ans. Leur histoire d’amour à faire rêver est apparue pour la première fois sur la chaine télévisée CBC Canada dans l’émission «Hello Goodbye» quand Mary était sur le point de décoller pour l’Espagne.

Les deux tourtereaux sont interviewés par le présentateur de l’émission «Hello Goodbye» à l’aéroport alors que Mary est à quelques minutes de l’embarquement pour l’Espagne pour un stage de 6 semaines. En couple depuis 3 ans, Lionel a demandé en mariage Mary à l’aéroport à son retour de l’Espagne. Incompris ou jalousés par certains, par d’autres ils sont perçus comme les Obama, ils sont le couple parfait. On s’est entretenu avec le duo. Zoom sur cette magnifique paire.

Lire aussi : Les histoires d’amour comme on les aime : Laude Jobert &Charlène !

Akeza.net : Comment votre histoire d’amour s’est-elle retrouvée sur les réseaux sociaux?

Mary : J’étais à l’aéroport, je devais partir à 15h. On m’a dit que je ne pouvais passer par New York comme prévu mais au contraire par un pays d’Europe. On m’a mis sur le vol de 23h pour Amsterdam. Donc de 13h à 23h, Lionel et moi on était à l’aéroport. On était assis sur le sol et une dame est venue nous parler et on causait avec elle de tout et de rien. Elle a dit qu’elle voudrait nous faire faire une interview, chose qu’on accepta. Vers 19h, elle débarque avec une équipe pour filmer, un journaliste qui nous pose des questions et tout. C’était effrayant surtout que j’avais déjà commencer à pleurer de ma séparation (Rires) mais c’était une bonne expérience.

Lionel : Vous pouvez nous suivre sur nos réseaux sociaux pour savoir la suite. Sur Snapchat : maryellek et pour Instagram : maryonel.gakira.

Akeza.net : A 23 ans, vous n’êtes pas un peu trop jeune pour vous marier, qu’en pensent vos parents respectifs ?

Lionel : Il était partant dès le départ et il a été très actif dans toutes les discussions de ce mariage. Il est très embrassant en tout cas et je suis très génial pour cela. Ça allège les choses. En ce qui concerne ma mère, contrairement à ce que les gens ont pu comprendre, il n’était pas question de dire qu’elle est contre mais c’était une question de dire que c’était pas l’idéal. Mais c’est plus le fait que je sois jeune qui inquiète plus ma mère. Mais certes, ce n’est toujours pas claire ce qui retient ma mère mais je pense que c’est un ensemble de tout ça. La peur pour son enfant qu’il soit trop jeune pour prendre une décision pour la vie. Le choc de culture, construire une famille. Je pense qu’elle n’est pas suffisamment confiante que je sois prêt pour tout ce qui vient avec un mariage.

Mary : Oui, mais dans ma famille je suis l’avant dernière mais j’ai toujours été traitée comme l’ainé. Mes parents étaient plutôt heureux pour moi. J’ai 23 ans, j’ai fini l’université, j’ai trouvé du boulot et je ne dépends de personne. Pour eux, il préfère que je me marie le plus vite que de vivre dans le pêché comme les Africains le disent si bien. Franchement mes parents étaient heureux parce qu’ils apprécient Lionel et ils ont une relation spéciale avec lui.

Lire aussi : 9 preuves que vous n’êtes pas amoureux mais que vous êtes juste émotionnellement dépendant

Akeza.net : Comment préparez-vous le mariage ? Une date, un pays ?

Mary : Préparer un mariage, c’est compliqué ! Deux familles, deux différentes cultures c’est le premier mariage d’un de leurs enfants du côté des deux familles. Mes « bridesmaids » me fatiguent (Rires). Les parents ont leur propre désir et nous aussi. C’est difficile… on arrive toujours pas à choisir une date et un pays où si ça se fera dans les deux pays. C’est vraiment compliqué.

Lionel et Mary © DR

Akeza.net : Etes-vous pour les grands mariages ou plutôt pour le mariage avec des invités restreints?

Lionel : On a quatre alternatives ; le Canada, la Côte d’Ivoire, le Burundi ou l’Ethiopie parce j’ai vu le jour et j’ai grandi là-bas, même mes parents sont encore là-bas. Donc c’est un peu compliqué de nous décider.

Mary : Une chose est sure, j’aimerais que tous mes amis proches et ma famille soient présents. J’aimerais que Lionel connaisse l’endroit où j’ai grandi et toutes les expériences que j’ai vécues dans cet endroit. Il connait mon monde ça c’est sûr mais qu’il rentre dans mon monde entièrement. J’aimerai avoir mon mariage de rêve où toutes les familles sont heureuses et dansent avec leur amis et mes amis. Et avoir les chorégraphies à l’africaine et les blagues (Rires). Je me suis emportée. La conclusion est que je ne sais pas si je peux qualifier ca de grande fête ou petite fête mais oui je crois qu’on ne se marie qu’une seule fois et que ça se célèbre avec les gens qu’on chérit.

Lire aussi : Diane Nukuri a retrouvé l’amour dans les bras de l’athlète américain Abdi Abdirahman

Akeza.net : Un mot à vos «followers» sur vos réseaux sociaux?

Mary : Mon seul message est : “Soyez sincères avec vous-mêmes. Sachez que vous en valez la peine et ne vous contentez que de ce que vous méritez”.

Lionel : On espère que vous nous rejoignez dans notre parcours et que vous continuez à nous apprécier autant.

Découvrez la vidéo de leur interview avec CBC Canada ici : Lionel et Mary à l’aéroport

 

Propos recueillis par Miranda Akim’

Comments

comments