L’international burundais Saido Berahino condamné

L’international burundais Saido Berahino condamné

Après s’être rendu coupable de conduite en état d’ivresse en Angleterre, Saido Berahino, l’attaquant de Stoke City vient d’être condamné à une amende s’élevant à 75 000 £. En plus de ça, le parquet de Londres lui a interdit de conduire pendant 30 mois soit 2 ans 6 mois. Un coup dur pour cet international burundais qui fait la une des médias anglais à cause de cette affaire.

Berahino s’est avéré avoir 103 mg d’alcool dans 100 ml d’haleine quand il a été arrêté à bord de son Range Rover dans le West End de Londres vers 3 h du matin le 18 février dernier. La limite légale est de 35 mg soit 103/100.

Convoqué par le tribunal de première instance de Highbury Corner ce 15 Mai pour statuer sur ses accusations, Saido aurait déclaré à la cour avoir conduit sa voiture pendant moins de 30 secondes après avoir bu 2 cocktails au Mojito racontent les quotidiens anglais. Interrogé, le chouchou des burundais fait savoir qu’il avait été victime d’un vol à main armé par un groupe d’hommes et qui lui ont pris sa montre, ses 2 colliers en diamants et un bracelet.

C’est pour cette raison il a dû prendre le volant sous la contrainte des circonstances pour échapper aux cambrioleurs, déclare Saido à la cour. « J’avais peur parce que je venais d’être attaqué et, évidemment, ma nièce était là et je devais agir. Je devais quitter les lieux », a-t-il déclaré. Sur son compte twitter Saido s’explique:

Agé de 25 ans, Saido aurait déjà été condamné pour conduite en état d’ivresse en 2015 mais également en état d’ébriété avec un véhicule en 2012. Jouant pour la sélection burundaise, Saido va participer à la Coupe d’Afrique des Nations cet été. Son avocat a indiqué qu’il devait quitter le pays pour participer à un camp d’entraînement au Burundi le 20 Mai et pourrait être absent jusqu’au 13 juillet.

 

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments