L’international burundais Papy Faty meurt à 28 ans en plein match

L’international burundais Papy Faty meurt à 28 ans en plein match

Né le 18 septembre 1990 à Bujumbura ; Papy Faty était un footballeur burundais qui jouait actuellement pour Malanti Chiefs Championnat d’Eswatini (Swaziland). Le joueur est décédé ce jeudi sur un terrain de football en Eswatini, lors d’un match.

En début d’année, le joueur de 28 ans avait été avisé de cesser de jouer en raison de son problème cardiaque. Faisant fi des recommandations du club et des docteurs, son contrat avec Real Kings, en première division sud-africaine, avait été résilié.
Refusant d’abandonner le football, l’international burundais a refait surface au Malanti Chiefs d’Eswatini. Et s’expliquer sur sa décision de continuer sa passion “J’ai décidé de ne pas aller à l’opération parce que ce n’était pas une bonne idée” avait indiqué Papy.
En 2016, Papy Faty s’était effondré 2 fois en plein match en raison de son insuffisance cardiaque.
Le joueur est décédé ce 25 avril 2019 lors d’un match avec son club de Malanti Chiefs FC qu’il avait rejoint pour 6 mois en janvier dernier.


En dépit de son état de santé, Papy Faty avait participé à la première qualification du Burundi pour une phase finale de CAN. C’est une triste nouvelle pour le monde du football, particulièrement pour les burundais qui l’attendaient à la CAN2019.

Que la terre lui soit légère!

La Rédaction

Comments

comments