L’IFB redémarre sa programmation culturelle

L’IFB redémarre sa programmation culturelle

Stéphanie S.,la  directrice déléguée et Geneviève V.R. ,la directrice de l’IFB ©Akeza.net

«L’Institut Français du Burundi va redémarrer ses programmations culturelles», a annoncé la nouvelle directrice déléguée de l’IFB , Mme Stéphanie SOLEANSKY  lors d’un point de presse animé ce matin.

 

En réponse à une question quant aux projets de l’IFB pour les artistes, Mme Soleansky indique « Nous encourageons les artistes professionnels et la pépinière dans divers domaines de l‘art de venir s’entretenir avec nous, afin de pouvoir les propulser vers un bon avenir dans leurs différentes spécialités artistiques ».

 

L’IFB relance donc son programme qui avait été ‘’mis entre parenthèse’’, suite à l’insécurité des derniers mois.

 

Un œil sur les programmes

 

D’emblée, le théâtre est de retour à l’IFB, et pas qu’un peu. Les 2&3 octobre, la troupe « Les Enfoirés de Sanoladante» présente la pièce KIVU. Le 16 et 17 octobre, ce sera la pièce « En pleine mer », avec les troupes Umushwarara et Lampyre du Burundi, ainsi que Marbayassa du Burkina Faso.

 

On aura droit à de la musique avec Grèn Sémé , un groupe de l’ile de la Réunion (Mardi 22/09 à 17h) mais aussi un groupe burundais (Torobeka et Kinyange ) , le 08 octobre 2015 à 17h.

 

L’environnement sera à l’honneur notamment avec le mois d’octobre qui lui est dédié. Une conférence sur le thème « La protection de l’environnement au Burundi : enjeux humains et économiques », une exposition de photos intitulée « 60 solutions face au changement climatique », avec des photos du célèbre Yann Arthus-Bertrand (du 08-31 octobre), ainsi que 3 projections (Virunga, Samedi 10 octobre à 16h ;Il était une forêt , samedi 24 octobre à 16h et Pierre Rabni , au nom de la terre , vendredi 23 octobre à 18h au CELAB ), seront les grands moment de ce mois dédié au vert.

 

Une grande conférence internationale se tiendra le lundi 5 octobre à 17h sur le thème : « La justice transitionnelle en questions ».

 

Parallèlement, les autres activités de l’IFB, la médiathèque et les cours de langue se poursuivent et s’améliorent.

 

Crispin MUTIMA

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.