Les Lauréats du FESTICAB 2011

Jean Marie NDIHOKUBWAYO, Laureat du Trophée du meilleur court Métrage.@Photo Beni NKOMERWA

Jean Marie NDIHOKUBWAYO, Laureat du Trophée du meilleur court Métrage.@Photo Beni NKOMERWA

Par Béni NKOMERWA

A. Catégorie Nationale

1. Trophée du meilleur court Métrage : « Le Rencard » de Jean Marie NDIHOKUBWAYO, accompagné d’une enveloppe de un million deux cents cinquante mille de francs bu (1 250 000BIF)

2. Trophée du meilleur film Documentaire : « Shurwe ry’Imana » de Brice SHUMBUSHO et Angelo ARAKAZA, accompagné d’une enveloppe de un million deux cents cinquante mille de franc bu (1 250 000BIF)

3. Attestation du meilleur scénario : « L’Avortement » de Pacifique NZITONDA, accompagne d’une enveloppe de cinq cent mille francs burundais (500.000 BIF)

4. Attestation du meilleur rôle féminin (dotée d’une enveloppe de cinq cents mille francs burundais (500.000 BIF) : attribué à Linda KANA pour ses apparitions dans tous les films de fiction en compétition nationale.

5. Attestation du meilleur rôle masculin (dotée d’une enveloppe de cinq cents mille francs burundais (500.000 BIF) : attribué Evrard NGENDAKUMANA dans le rôle du cocu du film « L’Avortement » de Pacifique NZITONDA.

6. Attestation de la meilleure image (dotée d’une enveloppe de cinq cents mille francs burundais (250.000 BIF) : Jean Marie NDIHOKUBWAYO, dans le film « L’escroc » d’Eric BUYOYA

7. Attestation du meilleur montage (dotée d’une enveloppe de cinq cents mille francs burundais (250.000 BIF) : Anaclet NDAGIJIMANA et Franck MAGEMANO dans « Extension temporaire »

8. Le prix spécial CFI pour la meilleure œuvre burundaise du FESTICAB 2011 est attribué au film « L’AVORTEMENT » de Pacifique NZITONDA

TROHPEE du FESTICAB

TROHPEE du FESTICAB

B. Catégorie Internationale

1. Le trophée du meilleur court-métrage est décerné au film DINA de Mickey Fonseka de Mozambique, accompagné d’une enveloppe de deux millions cinq cent milles de franc burundais (2 500 000BIF)
Une mention spéciale est attribuée au court métrage  « Hasaki ya Suda » (Les Sabres) de Cédric Ido du Burkina Faso.
2. Le trophée du meilleur documentaire est décerné au film « PARIS, MON PARADIS » d’Eléonore Yameogo du Burkina Faso,  accompagné d’une enveloppe de un million cinq cent milles franc burundais (1500 000BIF)

3. Le prix du meilleur rôle féminin est décerné à Samia Mezziane d’Algérie dans le film VOYAGE A ALGER, accompagné d’une enveloppe de  cinq cents milles francs bu (500 000BIF)

4. Le prix du meilleur rôle masculin est décerné à Sylvestre Amoussou du Bénin dans le film UN PAS EN AVANT LES DESSOUS DE LA CORRUPTION, accompagné d’une enveloppe de  cinq cents milles francs bu (500 000BIF).

5. Le trophée du « meilleur réalisateur » est décerné à Abdelkrim Bahloul d’Algérie, pour son film VOYAGE A ALGER, accompagné d’une enveloppe de un million de francs bu (1 000 000BIF)

6. Le trophée du GRAND PRIX (Ingoma 2011), meilleur long métrage est décerné au film LE MEC IDEAL d’Owel Brown, de Côte d’ Ivoire, accompagné d’une enveloppe de deux millions cinq cent milles de franc bu (2 500 000BIF)

Une mention spéciale est attribuée au film NOTRE ETRANGERE de Sarah Bouyain du Burkina Faso

www.festicab.org

Comments

comments




5 thoughts on “Les Lauréats du FESTICAB 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.