Les Intamba du Burundi crucifient les Pirates des Seychelles

Les Intamba du Burundi crucifient les Pirates des Seychelles

Ses coéquipiers félicitent Fiston après qu’il ait marqué  son 2ème but de la rencontre.Photo: ©Akeza.net/Armand Nisabwe

Intamba mu rugamba vient de briller devant un public de près de 10.000 personnes face aux Pirates des Seychelles  dans un match largement dominé par les burundais, surtout dans la deuxième partie du jeu. Le premier but a été marqué à la 71ème minute sur un penalty tiré par Abdoul Razak Fiston.10 minutes plus tard, le même Abdoul Razak Fiston retrouve le chemin des filets et marque le 2ème but des Intamba mu Rugamba (Hirondelles) du Burundi. Le score est scellé, il ne changera plus jusqu’à la fin de la rencontre.

 

Pourtant ce match était mal parti pour le Burundi. Les débuts de la rencontre sont durs. L’adversaire sait jongler le ballon. Il résiste, il attaque, il  menace le camp burundais. Puis à la 18ème minute, mauvaise nouvelle : le capitaine  Yamini Selemani Ndikumana  a un choc et doit quitter le match pour de bon. Pour ceux  qui connaissent Yamini Selemani, c’est un joueur costaud, expérimenté, et élancé.On comptait  sur lui face à ces Seychellois encore plus élancés. C’est dire qu’une partie des espoirs est partie avec lui.

 

En depit des efforts de l’un et l’autre camp, la première partie de la rencontre s’est soldée sur un match nul.

 

On avait à peine joué  10 minutes de la seconde mi-temps que de fortes pluies obligèrent les joueurs à fouir le terrain. Pendant plus d’une demie-heure, les joueurs et  les supporters s’abritent dans les  tribunes. La crainte que le match soit reporté plane dans l’air. Les officiels se consultent, ils tournent dans le terrain. Du côté du Burundi, on fait tout pour sortir les eaux de la pelouse . L’attente est longue mais à 17h le match reprend.

 

Les Intamba, très offensifs, ratent pourtant plusieurs occasions de marquer. A la 65ème minute, Abbas Nshimirimana rentre sur la pelouse avec une énergie  et une envie de marquer qui change définitivement la donne. Après avoir dépassé 3 joueurs Seychellois, il est sur le point de marquer quand on l’arrête brutalement, mettant ainsi fin à son débordement. Faute. Surface de réparation. Penalty. Fiston reprend par là, et c’est l’ouverture du score.

 

Dès lors le Burundi domine royalement le match, et c’est naturellement que Fiston marque le deuxième but à la 81ème minute après plusieurs tentatives infructueuses. Le public s’enflamme, les pourtours chantent et à la fin du match c’est en  héros conquérants  que les Intamba saluent  successivement les différents groupements du public.

 

Le match aura été fort en couleurs et en émotions. Mais  le tombeur des Seychelles choisit lui de penser déjà à l’adversaire suivant. «Autant mourir sur le terrain » murmure Fiston Abdoul Razak en pensant au prochain adversaire, un adversaire de taille : la RDC.

 

Landry MUGISHA     Armand NISABWE

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.