Les Héros oubliés de l’Indépendance du Burundi

Par Béni NKOMERWA

drapeau Burundi

drapeau Burundi

Le Prince Louis RWAGASORE est le Héros de l’Indépendance du Burundi. Même le Prince, le Muganwa Charles BARANYANKA ne le nie pas. Mais il précise qu’avant RWAGASORE deux hommes, chefs dans la plaine de la Rusizi, avaient commencé la lutte pour l’Indépendance. Bien avant le Héros connu de cette Indépendance ( qui le mérite pour avoir décroché cette indépendance, contrairement aux deux précurseurs, morts dans le silence sans avoir gagné leur bataille) RWAGASORE. NTUNGUKA et BIGIRANEZA, Héros oubliés de l’Indépendance du Burundi!

Qui étaient ces deux hommes? NTUNGUKA et BIGIRANEZA étaient deux Chefs voisins dans la plaine de la Rusizi. BIGIRANEZA a été baptisé ainsi par le Résident Allemand de Gitega lors d’un meeting public. Son vrai nom était RAMAZANI. Ils envoyaient des pétitions aux Nations Unies ( ex Société des Nations) via Julius NYERERE. Julius NYERERE venait jusqu’à  Bujumbura pour les rencontrer. » Des anciens de l’époque reconnaissent jusqu’aujourd’hui la maison où ils buvaient du café à Bwiza, NYERERE, NTUNGUKA et BIGIRANEZA » précise le Prince Charles BARANYANKA. Ils ont tout donné pour que le Burundi devienne indépendant. Leur combat entamé depuis 1946 a continué jusqu’à l’avenement de Louis RWAGASORE. NTUNGUKA et BIGIRANEZA, ruinés et vieux, suite aux nombreux emprisonnements et saisie de leurs biens par les Belges ont légué leur combat à RWAGASORE, alors jeune et ambitieux. BIGIRANEZA est mort juste après. NTUNGUKA est resté seul à combattre avec désormais comme tête de file le Prince Louis RWAGASORE.

Le combat de Louis RWAGASORE a abouttit à la proclamation de  l’Indépendance le 1er Juillet 1962 par la Belgique  du Burundu et du Rwanda (ex RWANDA-URUNDI). En signe de reconnaissance pour NTUNGUKA et pour lui rendre les hommages qu’il méritait pour avoir initié la lutte avec son ami, défunt BIGIRANEZA, RWAGASORE promet d’organiser un meeting à Gitega pour que le peuple choisisse lui même quel cadeau lui offrir. Un poste dans l’administration sans doute. Mais quel poste? Nous ne le saurons jamais parce que le Prince Louis sera assassiné la veille du meeting, le Vendredi 13 Octobre 1961. Et NTUNGUKA mourra un peu plus tard dans l’oubli. Charles BARANYANKA ( notre source, auteur du livre LE BURUNDI FACE A LA CROIX ET A LA BANIERE) ajoute qu’il a meme été plaider au près du Président de la République, Son Excellence Pierre NKURUNZINZA pour la réhabilitation de la mémoire de ces deux héros oubliés par l’histoire. Rien a encore été fait, mais il éspère qu’ avant la commémoration du cinquantenaire de l’Indépendance du Burundi, NTUNGUKA et BIGIRANEZA auront par exemple une ou deux avenues à Bujumbura en leurs noms.

Baranyanka Charles,1er janvier 2008

 

Comments

comments




One thought on “Les Héros oubliés de l’Indépendance du Burundi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.