Les fils du Président, Kelly et Kevin NKURUNZIZA en toute discrétion au concert des SMS

Les fils du Président, Kelly et Kevin NKURUNZIZA en toute discrétion au concert des SMS

Photo d’illustration. Aucun photographe n’a pu prendre leur photo.©DR

La principale attraction musicale de ce weekend, c’était le 1er concert du groupe a cappella le plus en vogue de la capitale, les Sons of The Morning Stars, aussi connus comme les « SMS ». Ces jeunes garçons aux voix d’or et aux harmonies séduisantes ont réuni du beau monde à CLM, ex Odéon Palace pour ce concert de leurs débuts. Au rang de ceux qui croient en leur talent et qui leur affichent un soutient indéfectible, les fils du Président de la République, en particulier le second, Kevin NKURUNZIZA. On apprendra d’ailleurs par la suite que ce dernier a financé la production de « Usilie », première et unique chanson déjà enregistrée du groupe à ce jour.

Arrivés en toute discrétion, après que le public soit rentré dans la salle (une personne sur les lieux a dû les en notifier), ils prennent place sur un balcon peu éclairé, rendant difficile leur identification. Ils s’installent à des places préalablement établi pour eux et sécurité oblige, autour d’eux, de nombreuses places vides, libérées par les organisateurs intentionnellement.

Le grand public ne saura qu’ils sont là que quelques temps avant la fin du concert. A ce moment-là, Livingstone IRIVUZUMWAMI, un des membres des SMS arrête le concert pour remercier quelques soutiens fidèles et quelques sponsors. Un tonnerre d’applaudissement , nourri en partie de cette présence que le public n’avait pas remarqué ,en partie par le remerciement sincère du groupe et donc l’envie de remercier ce jeune homme qui a permis à une si belle chanson de sortir et de lancer par la même occasion  l’un des groupes les plus prometteurs du Burundi.

Toujours, en toute discrétion, les deux jeunes gens prendront l’initiative de quitter la salle du concert quelques temps avant la fin. Bref, une entrée et une sortie , comme s’ils n’avaient jamais été là , n’eut été la virgule pour remercier les sponsors.

D’aucuns disent que la discrétion est un art. Ces deux-là semblent s’y connaitre à la perfection. Et tant mieux.

 

Miranda Akim’

Comments

comments