Les enfants handicapés ont aussi droit à l’éducation

Les enfants handicapés ont aussi droit à l’éducation

L’accès à l’éducation pour les enfants handicapés reste un défi de taille pour le Burundi. Stigmatisés à cause de leur handicap, ils ont du mal à être acceptés par la société et de surcroit par les établissements scolaires. C’est la raison pour laquelle l’Union des Personnes Handicapé du Burundi (UPHB) a initié la campagne « Tirer la sonnette pour l’éducation inclusive ». Une campagne dont la 6e édition a été lancée le 18 mars dernier à Gitega sous le thème « Supprimons tous les obstacles à la scolarisation des enfants  handicapés au Burundi ». L’objectif étant de sensibiliser et de plaider pour un changement de mentalité envers les enfants handicapés en milieu social et scolaire.

 

Ce sont des enfants comme les autres

Souvent marginalisés, les enfants handicapés ont longtemps été considérés comme des fardeaux pour la société. Une position qui les place quelques fois au bas de l’échelle. Cette stigmatisation entraine très souvent une exclusion de ces enfants du cercle scolaire. L’UPHB et ses partenaires tentent de combattre cette situation. Les enfants handicapés ont droit à l’éducation comme tous les autres enfants. C’est la raison pour laquelle le lancement de la campagne « Tirer la sonnette pour l’éducation inclusive » s’est fait en présence de plusieurs centaines d’élèves et d’écoliers venus de 15 écoles fondamentales de la commune Gitega. L’objectif étant d’appeler les enfants, les parents et les éducateurs à un changement de mentalité vis-à-vis des enfants handicapés.

Par ailleurs, des témoignages ont été faits sur des enfants handicapés avec un parcours scolaire exemplaire. C’est le cas d’Aloys MANIRAMBONA, jeune homme de 21 ans et élève de l’école KANURA pour les aveugles de Gihanga en province Bubanza. Elève en terminal, son incapacité à voir ne lui empêche pas de figurer parmi les premiers de sa classe et d’être un exemple pour l’ensemble de ses camarades.

Mettre fin à la stigmatisation des enfants en milieu social et scolaire est donc le cheval de bataille de l’UPHB et de ses partenaires. Permettre aux enfants handicapés à avoir accès à l’éducation permettra de les autonomiser et leur ouvrir les portes à un avenir meilleur.

 

Pour une meilleure prise en charge des enfants handicaps

 

Pour une éducation inclusive des enfants handicapés, un certain nombre de barrières doivent être brisés. Il s’agit notamment du manque de matériels didactiques appropriés ou encore du manque d’enseignants qualifiés.

Adelaïde NYIGINA, représentante légale et présidente de l’UPHB ©Akeza.net

Adelaïde NYIGINA, représentante légale et présidente de l’UPHB a lancé un appel aux autorités pour que les structures adéquates soient mises en place pour permettre une éducation inclusive pour les enfants handicapés. Un appel lancé également aux différents partenaires qui accompagnent ce vaste projet. Notons par ailleurs qu’elle a lancé un appel aux autorités compétentes pour que soit exonéré le matériel conçu pour les enfants handicapés, que les écoles dites « ordinaires » disposent d’infrastructures facilitant la mobilité des enfants handicapés, pour que les élèvent et les corps enseignant soient sensibilisés sur la question des enfants handicapés et que la politique nationale sur l’éducation inclusive soit révisée pour faciliter l’accès à l’éducation des enfants handicapés.

En outre, le livret de la loi du 10/1/2018, portant promotion et protection des droits des personnes handicapés a été remis aux différents invités. Une façon de sensibiliser les partenaires sociaux sur l’importance de la vulgarisation de cette loi.

Jeanne NTAKARUTIMANA, assistante au ministère de l’éducation de la formation professionnelle et technique, présentant le livret de la loi du du 10/1/2018 ©Akeza.net

Pour sa part, le ministère de l’éducation de la formation professionnelle et technique, représenté par Jeanne NTAKARUTIMANA, assistante au ministère, a réitéré la volonté du gouvernement du Burundi de travailler dans le sens du progrès. Cela en inscrivant la cause des enfants handicapés dans les principales priorités du PND (Programme National de Développement) en rapport avec l’éducation inclusive.

L’éducation inclusive, affirme l’UPHB, est un des piliers du développement et de l’épanouissement des enfants handicapés et par conséquent des personnes handicapés au Burundi.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments