Les Chroniques du Vagabond : « On est trop dans l’abus ! »

Les Chroniques du Vagabond : « On est trop dans l’abus ! »

Allô !!! Bien ou quoi ? Me revoilà pour une nouvelle histoire. Cela va plaire aux uns et déplaire aux autres. Mais vous connaissez le principe, « tu sautes et tu calles en l’air ». Sur ce, laissez-moi vous parler d’une chose avec laquelle j’ai un vrai souci. Avant tout, laissez-moi vous poser une question. Pourquoi l’africain a-t-il tendance à mal copier les us et coutumes des autres. Pas que ce soit mauvais, c’est même très cool parfois de pouvoir faire comme les autres. Sauf que dans notre cas, c’est toujours dans l’abus. On exagère et ça me met hors de moi. Si vous ne savez pas de quoi je parle, lisez la suite.

Même si j’ai souvent eu cette réflexion, je ne me suis jamais trop intéressé à certaines pratiques, devenues des espèces de coutume. Et un jour, l’impensable se produisit. Je vous raconte.

Un bon soir, je suis avec des amis dans un bar du centre-ville de Bujumbura. Alors que nous sommes tranquillement en train de nous raconter nos histoires les plus marrantes autour d’un verre, nous entendons des gens crier : « Surprise !!! ». C’était une bande d’amis qui avaient organisé une petite surprise à leur amie pour son anniversaire. Ce qui en soi n’est vraiment pas anormal. C’est même mignon. Nous continuâmes notre soirée dans la meilleure des humeurs lorsque 20 minutes après, un autre « surprise !!! », encore plus retentissant que le précédent, vient troubler la tranquillité de nos échanges.

Vous me direz : « Non mais qu’est ce qui est anormal ? Il peut y avoir 2 surprises au même endroit ». Vous avez certainement raison. Quoi que, à bien y réfléchir, on ne voit que ça aujourd’hui. A chaque anniversaire, on veut faire une surprise. Je dis hein, c’est obligé ? Au point où nous en sommes, on pourrait même faire une surprise à un bébé de 6 mois.

Non mais, on est trop dans l’abus ! A croire que la seule manière de faire plaisir à quelqu’un lors de son anniversaire c’est de lui organiser un anniversaire surprise.

Le comble avec cette histoire de surprise, c’est que l’on pourrait être une bande de 10 personnes, on essayera de faire des surprises à tout le monde. « Hey ! Si Ikirimba ». On n’est pas en train de passer un rite d’initiation pour que chacun ait son tour dans la case des ancêtres. On le fait tellement qu’au final, la surprise ne surprend plus. Après la 3e personne, on est tous presque sûr que l’on y aura droit.

Pour ceux qui n’ont pas l’habitude de fêter leurs anniversaires, c’est génial. Mais pour les autres, ça doit être lourd. Si au moins toutes ces surprises avaient un côté original, ça aurait un sens. Mais non, c’est toujours la même idée à chaque fois. On crée un groupe Whatsapp et on cotise les petits 5.000 Fbu. Ensuite on commande le petit gâteau, on réserve une petite place dans un bar, un resto, chez un ami ou même au domicile du concerné. On charge l’un d’entre nous d’attirer le (la) concerné€, on se cache dans un coin et dès qu’elle arrive, on crit tous (comme des fous sortis de l’asile) « Surprise !!! ». Ô Seigneur !

Bon sang ! Soyez créatif. Un peu d’imagination ne serait pas de refus. Puisque vous voulez faire une surprise, autant être inventif et faire de vraies surprises. Offrez un voyage, l’ordinateur rêvé, une journée au Spa ou une journée shopping (Une journée à la chaine de production de la Brarudi aussi serait pas mal pour certains. Je dis ça, je ne dis rien). Là vous pourrez vous vanter d’avoir fait une vraie surprise. Sinon, laissez tomber cette idée qui ne surprend plus personne. Et d’ailleurs, qui vous a dit que les surprises plaisent à tout le monde ? Y en a pour qui c’est plus qu’embarrassant qu’autre chose. Déjà que Buja est très petit, si on doit faire des surprises à tout le monde, on aura vite fait le tour. « Sasa duhindure gato, sivyo ? »

Faites vraiment plaisir aux gens en leur offrant de vrais cadeaux. Des choses qui leur font vraiment plaisir. Vous verrez que c’est beaucoup mieux. Et ne vous inquiétez pas, vous pourrez toujours manger du gâteau.

Je parle des anniversaires surpris, mais il y a plein d’autres pseudo coutume dont nous abusons qui flirtent avec le ridicule parfois. Mais ceux-là, je les réserve pour une prochaine fois.

Sur ce, je vous souhaite de passer un bon week-end et prenez soin de vous.

 

Le Vagabond

Comments

comments