Les Chroniques du Vagabond : « L’habit ne fait pas le moine ? »

Les Chroniques du Vagabond : « L’habit ne fait pas le moine ? »

Qu’elle est incroyable cette vie ! Parfois acteur et souvent simple spectateur, nous vivons tous les jours des choses marquantes. Nous rencontrons des personnes incroyables et nous sommes témoins de faits, tout aussi remarquables qu’insolites. Tout au long de 3 décennies de vie sur cette terre, j’ai vu, entendu et vécu des choses qui méritent d’être dites et qui se doivent d’être partagées. Allant et revenant, passant d’un endroit à un autre tel un voyageur, à la fois étranger et enfant du pays, je suis le témoin de la beauté, l’ingéniosité et la créativité de l’être humain ; de sa folie, de son ignorance et même – excusez-moi – de sa stupidité. D’ici et d’ailleurs, appelez-moi « Le vagabond », témoin de la vie, de ses merveilles et de ses absurdités.

« Le beau monde cultive les apparences et il a bien raison. Elles lui servent de vertu », disait Frédéric Dard. Eh oui ! Vous l’avez compris, aujourd’hui je vais parler d’apparence.

Quoi que l’on puisse faire ou être, les gens nous jugerons en premier par l’apparence, par le ce à quoi l’on ressemble. Aussi triste que cela puisse paraitre. Notre apparence est un élément crucial – si ce n’est le plus important dans certain milieu – C’est vrai, les gens sont très attentifs à de quoi on a l’air avant même de savoir qui ont est. Triste mais vrai.  Mais alors en quoi notre apparence est importante ? En quoi est-il nécessaire d’y veiller ou d’y prêter la plus grande des attentions ? La réponse est aussi simple qu’évidente. Et je vois d’ici ceux qui se disent : « qu’est que ça peut faire comment on s’habille. Ce n’est pas ça le plus important ». Calmez-vous, on va y aller doucement.

Lire aussi : Les chroniques du Vagabond : « Pourquoi les filles n’auraient-elles pas le droit de draguer ? »

Une pensée commune veut que notre apparence extérieure (la manière dont on s’habille) soit le reflet de notre personnalité. En gros être toujours propre et soigné serait le reflet d’un esprit ordonné, équilibré, sérieux et avoir l’apparence négligé serait le reflet d’un esprit désordonné ou moins sérieux.

Ce n’est pas une science des plus exactes mais cela s’avère être vrai dans la plupart des cas. Bien que ce soit le cas pour certaines personnes, veiller à son apparence n’est pas une preuve de narcissisme ou encore de moutonnerie. C’est surtout une question de bien-être. Avouez que cela fait beaucoup du bien de bien paraître, autant aux yeux des autres que devant soi-même. Un petit « Uraberewe ou Usa neza » a toujours eu le don de nous faire sourire.

Mais au-delà de ses considération de  bien-être, soigné son apparence est également un atout social. Pour la simple raison que la société nous traite mieux lorsque « usa neza ». Et ça ce n’est pas de la rigolade. Pour reprendre mes amis camerounais, « le dehors est dur ». En effet, la société ne réserve pas toujours un bon traitement à ceux qui n’ont pas « une bonne apparence ». N’en faire qu’à sa tête en s’habillant de manière négligée peut nous faire passer à côté de beaucoup d’opportunité ou même nous faire rater la fille de nos rêves (ça c’est pour ceux qui la cherchent encore).

Lire aussi : Les Chroniques du Vagabond : Et si nous étions tous le « Fake Friend » d’un autre ?

D’après un adage, « l’habit ne fait pas le moine », mais par contre on reconnait le moine par son habit. S’habiller comme un « Voyou » en espérant que l’on nous prenne au sérieux ou encore se trimballer en sandale peu importe les circonstances c’est se tirer une balle dans le pied. Pareil pour nos chères sœurs qui confondent un clip de Chris Brown à la vraie vie. S’il vous plait être sexy n’est pas mauvais mais il ne faut pas non plus en faire trop. Et même si vous n’avez rien à faire de ce que pensent les gens, ces pensées peuvent devenir des freins pour votre avenir. Pensez-y.

Vous me direz : « mais c’est quoi s’habiller comme un voyou ? Abazungu (les blancs) s’habille comme ils veulent». Je ne vais pas donner des leçons de code vestimentaire, on sait tous de quoi je parle. Du reste ce n’est pas moi qui ai fait les codes de la société, comme vous je les ai trouvés en place. Et svp, arrêter de vous référer au film, par définition le cinéma c’est de la fiction, so ndabasavye (je vous en supplie) revenez sur terre. Tout ça pour dire que faire l’effort de veiller sur son apparence et faire attention à comment on s’habille selon les circonstances nous évitera un certain nombre de frustration et de mécontentement.

Lire aussi : Les Chroniques du Vagabond : « Ex un jour, Ex toujours ? »

Et puisque le jugement de nos contemporains se fera de prima bord par l’apparence. Le soigner ne serait pas un luxe. Croyez-moi !

Sur ce, prenez soin de vous et Bon Week-end !

 

Le Vagabond

Comments

comments