Les Chroniques du Vagabond : « Chic, Choc, Chèque »

Les Chroniques du Vagabond : « Chic, Choc, Chèque »

Les Chroniques du Vagabond : « Chic, Choc, Chèque » ©Akeza.net

Je les imagine nombreux les hommes qui ont sautillé de joie en lisant ma précédente chronique. Et même s’ils l’ont bien caché cela a dû leur plaire de me voir mettre un peu à nue certaines catégories de femmes que nous rencontrons tous les jours. Mais cette joie va être de courte durée puisque aujourd’hui c’est de vous qu’il s’agit messieurs. Comme disent les ouest-africains, « Chacun son tour chez le coiffeur ».

Et si chez les femmes nous avons parlé d’emmerdeuse,  de salope et de pute, pour vous messieurs nous parlerons de « Chic, Choc et Chèque ». Le moins que l’on puisse dire c’est qu’autant que les femmes, les hommes sont à plaindre.

 

Chic (alias Chargé du Protocole)

Dans la panoplie des hommes que l’on rencontre, il y a homme “chic”, autrement dit les chargés du protocole. Les femmes adorent ceux-là. Leur plus grand rôle c’est paraître. Généralement beau garçon, le chic est l’homme de toutes les sorties. Comme un sac à main, on l’emmène partout. Resto, boîte de nuit, concerts, visite chez une copine, anniversaire d’un cousin etc. On se plaît à l’arborer comme une espèce de trophée. Gentil, serviable, doux, attentionné. Bref, le gentleman par excellence. Une sorte de chargé du protocole toujours prêt à rendre service.

Le problème avec le chic c’est qu’il ne fait que paraître. En dehors des apparitions publiques, il ne profite de rien. Il ne verra jamais la couleur du paradis de mademoiselle. On a presque pitié de lui.

Pourtant à bien regarder, il y a de quoi garder espoir. Il faut dire que l’on s’occupe bien de lui. Il a droit à son petit surnom mignon “boo”, “mon chou”, “bébé”. Mais de là à ce que le bébé tète, on attendra que les poules aient des dents. On l’aime, mais pas assez pour tout lui donner.

C’est triste mais tel est le destin du “Chic”.

Lire aussi : Les Chroniques du Vagabond : « L’emmerdeuse, la salope et la pute »

Le Choc (chef des opérations tactiques)

Si le “Chic” est très souvent en détresse, le “Choc” lui connaît l’extrême opposé. Discret, inconnu des autres, c’est l’homme de l’ombre. Je l’appelle le “chef des opérations tactiques”. Pas besoin de le connaître, ce n’est pas son rôle. En homme d’action, il a un seul rôle :”satisfaire les besoins charnelle de la dame”. On ne lui demande pas d’être beau ou riche ou encore doux. Ce que l’on veut de lui c’est la performance. Il doit bon et efficace dans la chambre.

Le genre de mec que les “Chic” n’aiment pas vraiment, puisqu’il a tout ce dont ils rêvent. On pourrait croire que c’est un peu injuste, mais pour beaucoup de “Choc”, c’est une position à double avantage. Non seulement il prend son pied à chaque fois, mais ses efforts sont régulièrement récompensés. Eh oui! Il a la dame et le porte-monnaie de la dame. Elle lui couvre de cadeaux, veille à son bien-être (il faut prendre soin de son investissement). En gros, il ne manque de rien. Et si l’on ajoute la discrétion de sa position, c’est tout bénef pour lui.

Lire aussi : Les Chroniques du Vagabond : Ligala.com

Le chèque (Le Trésor Public)

Qu’elle soit de Bujumbura ou de Cendajuru, une femme ça s’entretient. Et pour celles qui sont trop flemmardes pour se débrouiller par elle-même – et là je parle de se trouver un travail et de gagner son salaire – il y a l’homme que l’on appelle le “chèque” alias « Trésor Public». Son rôle principal est de financer les activités de la dame. Les sorties, les vêtements, la nouvelle marque de sac à main vu sur Instagram, le Samsung S9 edge, le loyer (pour certaines) et bien plus encore.

Lire aussi: Les Chroniques du Vagabond : Et si nous étions tous le « Fake Friend » d’un autre ?

Le chèque n’est pas bavard – l’argent n’aime pas le bruit-. L’homme parle en billets et chèques. Plutôt discret, il fait en sorte que la dame ne manque de rien. C’est grâce à lui que mademoiselle rencontre des personnes importantes, va dans des soirées VIP auxquels elle n’aurait jamais rêvé, peut passer des vacances à Dubaï tous frais payés sans aucun soucis. Un vrai papa gâteau. Il satisfait toutes les envies et les caprices de la dame, il ne lui refuse rien. Très souvent, il va au-delà de ce qu’on lui demande. Comment ne pas le garder lorsqu’on sait on aura tout ce que l’on veut et même plus.

Bien évidemment pour tout investissement, il faut percevoir des dividendes. Et c’est gracieusement qu’on les lui donne. “Il ne faut pas cracher dans la main qui te nourrit”, dit-on.

Loin d’être les seuls types d’homme que l’on croise, ces 3 trois sont les plus significatifs au vue de leur particularité. Et si mes chères dames sont sincères, elles conviendront avec moi que je suis dans le vrai.

Et rappelez-vous, je ne juge pas.

 

Sur ce, passez un bon weekend et prenez soin de vous!!!

 

Le Vagabond

Comments

comments