Les Chroniques du Vagabond : « C’est décidé, cette année j’arrête… »

Les Chroniques du Vagabond : « C’est décidé, cette année j’arrête… »

Les Chroniques du Vagabond : « C’est décidé, cette année j’arrête… » ©DR

Qu’elle est incroyable cette vie ! Parfois acteur et souvent simple spectateur, nous vivons tous les jours des choses marquantes. Nous rencontrons des personnes incroyables et nous sommes témoins de faits, tout aussi remarquables qu’insolites. Tout au long de 3 décennies de vie sur cette terre, j’ai vu, entendu et vécu des choses qui méritent d’être dites et qui se doivent d’être partagées. Allant et revenant, passant d’un endroit à un autre tel un voyageur, à la fois étranger et enfant du pays, je suis le témoin de la beauté, l’ingéniosité et la créativité de l’être humain ; de sa folie, de son ignorance et même – excusez-moi – de sa stupidité. D’ici et d’ailleurs, appelez-moi « Le vagabond », témoin de la vie, de ses merveilles et de ses absurdités.

Eh oui ! I’m back ! Et cette fois c’est pour très longtemps…

Ça y est, on est en 2019. Une nouvelle année avec ses opportunités, ses chances, ses nouvelles rencontres et ses bénédictions. Mais c’est également une année qui vient avec son lot de soucis, de défis et de combats. Ce qui en soit n’est pas une mauvaise chose. Du reste « l’Homme se forme par la peine » a dit un auteur. Alors pour commencer cette année sur de bonnes bases, revenons sur un sujet crucial. Mais alors crucial de chez crucial. J’ai nommé « Les résolutions de l’année ».

A chaque fin ou début d’année tout le monde fait un bilan et prend des résolutions pour la nouvelle année (et ne me dites pas que vous n’en prenez pas). « Je vais arrêter de boire », «  je vais arrêter de fumer », « je vais être plus sérieux avec les études », « je vais me mettre au sport », chacun y va selon son choix. De différents types, ces résolutions sont censées nous aider à nous améliorer, à évoluer et pour certaines personnes à carrément changer. Malgré toutes ces résolutions – aussi nobles qu’elles puissent être –, tristes est de constater que très peu sont ceux qui réussissent à tenir ces dites résolutions. A croire que prendre de nouvelles résolutions devient plus de l’ordre de la routine et de la tradition comme le sapin de Noël. On le fait tous mais sans vraiment y croire.

Lire aussi : Les chroniques du Vagabond : « Émancipation ou fuite de responsabilités ?»

A ce moment, je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi nous les prenons ? Nous nous cassons la tête à réfléchir et prendre du temps à faire des résolutions pour ensuite ne même pas les suivre. Un vrai gâchis de temps et d’énergie. Autant ne pas les faire et prendre la nouvelle année comme elle se présente et on s’arrangera avec elle au fur et à mesure.

Franchement, qu’est-ce qui fait que l’on ne soit pas capable de tenir ces engagements que l’on prend avec la plus grande des fiertés ? A ce rythme, on ne serait pas différent de ces politiciens qui font des promesses de campagnes et finissent par ne pas en tenir une seule. Pathétique !

Mais trêve de plaintes ! Il faudrait bien que l’on trouve un moyen de tenir nos promesses. Alors pour ça j’aurai un bon conseil à nous donner. Un conseil qui nous aidera à moins avoir l’air con à la fin de chaque année quand on se rend compte que l’on n’a rien réussi. Déjà pour commencer, arrêtons de prendre des tonnes de résolutions, une seule devrait suffire. Une que nous estimons réalisable. Cela ne sert à rien de prendre une résolution qu’on sait que l’on sera incapable de tenir (il ne faut pas se leurrer non plus). Notre résolution faite, employons-nous à la réaliser. En usant de tous les moyens à notre disposition pour y parvenir. Quitte à en souffrir des fois (Oui ! ce n’est pas facile, sinon on serait tous parfaits).

Lire aussi : Les chroniques du Vagabond : «Mon gars, femme n’est pas jouet!»

Pour réussir à changer, l’on a besoin de 3 choses : « Une décision, de la détermination et de la discipline », disait un homme avisé. Ces 3 choses, mises ensemble et suivies à la lettre devraient nous aider à aller au bout des objectifs que l’on s’est fixé et arriver au moins une fois à réussir quelque chose. Je sais que ce que je dis est loin d’être parole d’évangile mais j’estime qu’ils sauront nous être utiles.

« Les bonnes résolutions ne gagnent pas à être différées » disait Jules Romain (Artiste, écrivain, Poète (1885 – 1972)). Alors rendons-nous service, en 2019 prenons des résolutions et tenons-les s’il nous plait. Cela nous fera beaucoup de bien. Pour ma part, j’ai pris la résolution de vous accompagner tout au long de l’année et croyez-moi, on va bien se marrer.

Sur ce, « Bonne année à tous. Que du Bonheur dans vos vies ». Cette année va être belle.

Prenez soin de vous.

 

Le Vagabond

Comments

comments