Les Burundais d’Australie tentés par  les logements sociaux

Les Burundais d’Australie tentés par  les logements sociaux

Les ressortissants du Burundi vivant en Australie réunis au sein de la société « Come and See Burundi »-CSB en sigle comptent  investir dans les logements sociaux via la Banque de la l’Habitat du Burundi. Un village d’essai comprenant 28 maisons sera bientôt érigé sur le site de Kiyange, Quartier Miroir au nord de Bujumbura.

 

Lors d’une conférence de presse conjointe entre les dirigeants de la Banque de l’Habitat du Burundi et les responsables de la CSBU de ce vendredi 14 mai 2021, Mr Fabrice Manirakiza, directeur de projet au CSBU Village a indiqué que son organisation vient appuyer les efforts du gouvernement en matière de politique de logement.

 

Le village de Kiyange sécurisé et indépendant

 

Le site de Kiyange sera clôturé avec une seule voie d’accès et une autre de sortie. Tous les visiteurs seront consignés dans un registre sous l’œil vigilant des caméras de surveillance. Toutes les allées de l’intérieur seront goudronnées, selon les planificateurs du projet.

 

Outre des maisons d’habitations, le village devra comprendre également des endroits publics dont un centre de santé, une pharmacie et un super marché.

 

Des logements VIP pour des acquéreurs VIP

 

D’après toujours Fabrice Manirakiza, ces logements seront construits en étage et classés en trois catégories. La maison dite standard sera  construite sur une superficie de 2 ares et demie. Elle comprendra 3 chambres avec balcon chacune. Son prix est évalué à 300 millions de francs burundais.

 

La seconde catégorie dite VIP est faite d’une maison construite dans plus ou moins 3 ares, comprenant 4 chambres et un garage. Son coût est de 340 millions de francs burundais. La dernière catégorie appelée V-VIP comprendra une maison indépendante avec 5 chambres et dont le coût a été fixé à 500 millions de francs burundais.

Mr  Manirakiza  ajoute que ces maisons pourront être modifiées selon les exigences des acquéreurs.

 

Interrogé sur le niveau d’accessibilité des Burundais à ces maisons, le Directeur des opérations à la Banque de l’Habitat du Burundi, Mr Eric Nzambimana a indiqué que son établissement va bientôt  octroyer des crédits répartis sur une période de 15 ans et sur un taux négociable de 8% à toute personne qui le désire.

 

Albéric NDAYIRUKIYE

Comments

comments