Les athlètes-enfants de la rue de New Generation accueillis en héros par les média burundais

 Les athlètes-enfants de la rue de New Generation accueillis en héros par les média burundais

Dieudonné N. entouré de ses athlètes à l’arrivée à l’aéroport de Bujumbura©Akeza.net

 

Quatre anciens enfants de la rue de New Generation sont arrivé à Bujumbura cet après-midi au retour des « Street Child Games » qui ont réuni les différents enfants sortis de la rue, représentant neuf pays du monde dont le Burundi. Le Burundi est sorti  premier de cette compétition avec six médailles dont trois médailles d’or, deux médailles de bronze et une médaille d’argent.

 

Dieudonné Nahimana, représentant légal de New Generation qui avait accompagné les quatre Athlètes burundais dit qu’ils ont adressé un message clair aux Nations Unies :«Nous avons demandé à ce que les Nations Unies et les autorités de chaque pays puissent comprendre que  même les enfants de la rue  ont le droit d’avoir la citoyenneté et de se faire enregistrer facilement même si ils n’ont pas des parents pour les accompagner. Ce message a été entendu et ce point a été retenu dans la résolution de Rio qui a été remise aux Nations Unies», confiait-il à la presse.

Les athlètes médaillés posent pour une photo  ©Akeza.net

Les athlètes médaillés posent pour une photo ©Akeza.net

Le Burundi a été le premier pays a gagné une  médaille d’or, ce qui a fait que l’hymne national du Burundi a été la première à retentir durant toute la compétition. Six médailles ont été décrochées. «Nous avons décrochées six médailles dont trois médailles d’or pour les cents mètres,  quatre cent mètres relais et lance-poids, deux médailles de bronze pour les quatre cent mètres et une médaille d’argent pour le saut en  longueur”, précise Dieudonné Nahimana.

 

Innocent BIGIRIMANA,un ancien enfant de la rue Burundais qui vient de décrocher deux médailles d’or dans ces compétitions sportives internationales exprime son sentiment :«Je suis très content d’avoir décroché deux médailles d’or même si des difficultés n’ont pas manqué. C’est un honneur pour mon pays. J’encourage d’autres enfants de la rue comme moi, peut être qu’eux aussi peuvent faire beaucoup mieux que moi», dit-il.

Rassemblement autour des champions durant l’interview aux media  ©Akeza.net

Rassemblement autour des champions durant l’interview aux media ©Akeza.net

Les pays qui ont participé dans ces compétitions sont au nombre de neuf entre autres  le Burundi, le Brésil, l’Argentine, la Grande Bretagne, le Mozambique, l’Egypte, le Pakistan, l’Inde et les Philippines.

 

Alexandre NDAYISHIMIYE

Comments

comments