Les acteurs du Tourisme en Afrique de l’Est se concentrent sur des prix compétitifs pour accélérer la croissance du Tourisme

Les acteurs du Tourisme en Afrique de l’Est se concentrent sur des prix compétitifs pour accélérer la croissance du Tourisme

Manzi Kayihura, président de l’ EATP  ,Carmen Nibigira Coordinatrice régionale de l’ EATP et  Anne-Lyse Bizindavyi member du comité de l’EATP © EATP

Après l’exposition Magical Kenya qui a réuni les acteurs du tourisme d’un peu partout au monde , la plateforme du tourisme est-africain a sorti un communiqué de presse dont Akeza.net vous partage ici , le contenu en entier.

 

Nairobi le 19 Octobre 2015… Les acteurs du tourisme de la région d’Afrique de l’Est se sont engagés à réduire le cout des produits touristiques dans la région dans l’espoir d’augmenter son attrait domestique et international.

 

Ceci se fera par la mise en marche d’une étude qui aura pour but principal d’assurer l’uniformité des prix à travers les cinq pays.

 

La coordinatrice régionale de la Plateforme du Tourisme Est-Africain, Carmen Nibigira a expliqué que l’étude sera conduite en partenariat avec les principaux marchés et les Conseils du tourisme dans l’objectif de réduire les taxes, les prix et les tarifs aériens dans le but de rendre l’Afrique de l’Est une destination plus accessible financièrement et plus attrayante.

 

« Chaque pays membre sera étudié ainsi que la compétitivité régional des prix concernant les taxes, relèvements et frais pour informer les reformes politiques régionales et nationales.» indique Mme Nibigira.

 

S’exprimant après la clôture de l’exposition Magical Kenya, Nibigira explique que l’étude informera les cinq pays membres à savoir le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, la Tanzanie et le Burundi, comment développer, concevoir and fixer le prix des produits qui sont pertinents au marché domestique et régional tout en accélérant sa consommation.

 

« Entant que Plateforme du Tourisme Est-Africain nous exerçons la pression pour le compte du secteur privée sur le problème des couts élevés des billets d’avion a destinations domestiques ou régionales, les politiques des ciels ouverts et la libre circulation des véhicules touristiques et services touristiques tout en continuant d’encourager la discussion autour de ses problèmes. » elle rajoute.

 

La Plateforme du Tourisme Est-Africain, qui rassemble les organismes touristiques du secteur privé des pays de la Communauté Est-Africaine ainsi que les tour-opérateurs, a invité ses membres à se rassembler à l’exposition Magical Kenya pour mener une réunion du comité directeur afin de discuter des opportunités, obstacles et accomplissements dans le secteur du tourisme régional.

 

Jusqu’ici sous l’égide de l’initiative de marketing conjoint du Corridor Nord, certains tarifs de vols régionaux ont diminué de plus de 50 pourcent grâce a des accords signés par les pays membres, d’avantages continuerons d’être signés.

 

Mike Macharia, un membre du comité du marketing conjoint du Corridor Nord, affirme que le secteur privé du tourisme de l’Afrique de l’Est continue a mettre la pression pour plus de concessions pour rendre la destination plus abordable et attrayante. Dans ce but, un portail virtuel sera lancé, le visa touristique unique a été mis en place et le problème de saisonnalité a été adressé pour assurer la durabilité du tourisme.

 

« Un vol de Nairobi à Kigali par Rwanda Air coutait $700 et maintenant il coute $300. Ceci représente une diminution de $400. Nous continuons a espérer et encourager les compagnies aériennes de la région à signer d’avantages d’accords qui rendront les vols régionaux plus attrayants et abordables et augmenteront les mouvements régionaux. » Mr. Macharia rajoute.

 

Entre-temps, les acteurs du secteur privé du tourisme appellent à une solution à la crise politique actuelle au Burundi.

 

Le président de la Plateforme du Tourisme Est-Africain et représentant du Rwanda, Manzi Kayihura note que les effets négatifs de la crise au Burundi se font ressentir dans les autres pays membres de la CEA et pas uniquement au Burundi.

 

Anne-Lyse Bizindavyi, membre du comité directeur et représentant du Burundi, réitère que l’industrie du tourisme est le second contributeur de l’économie burundaise, juste après l’agriculture, avec 12% et appel au soutien de ses homologues régionaux.

 

« Entant que secteur privé nous faisons de notre mieux pour maintenir la progression du marché commercial au Burundi mais nous avons vraiment besoin du soutien de nos homologues régionaux et de leur leaders politiques pour nous aider à résoudre cette crise. » dit Mme Bizindavyi.

 

Cette année Magical Kenya Travel Expo, qui a été choisit part le Kenya sous l’égide des projets du Corridor Nord entant que l’un des piliers clés de la promotion du tourisme de l’Afrique de l’Est, s’est déroulé a Diani. D’autres projets phares du tourisme dans la région comprennent Kwita Izina au Rwanda et Martyrs Day en Ouganda.

 

L’exposition de cette année a vu 176 acheteurs invités des 5 pays participants a la foire commerciale comparé aux 135 participants l’année dernière.

 

La Tanzanie et le Burundi doivent encore rejoindre officiellement l’initiative du Corridor Nord, tous les indicateurs prêtent à croire que ceci se fera prochainement grâce aux efforts du secteur prive à en faire une réalité.

 

 

A propos de la Plateforme du Tourisme Est-Africain (PTEA)

 

La Plateforme du Tourisme Est-Africain est l’organisme représentant le secteur privé du tourisme Est-Africain, mise en place par TradeMark East Africa en 2011 après consultance avec les parties prenantes du tourisme, pour faciliter l’engagement actif et centralisé du secteur privé dans le processus d’intégration régionale de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

 

PTEA travaille en collaboration avec les ministères responsables du tourisme, de la faune, du commerce et du transport, le Secrétariat de la CEA, le Conseil des Affaires de l’Afrique de l’Est et l’Organisation du Secteur Privé dans tous les pays membres de la CEA pour promouvoir le tourisme intra et interrégionale par plaidoyer, commercialisation, facilitation d’accès financier et services de gestion de risques, développement de compétences, recherches et diffusion d’information. PTEA a été créer en juillet 2011 et a commencer ses opérations le 2 Avril 2012.

 

 

Pour plus d’information :

Carmen Nibigira

Regional Coordinator, East Africa Tourism Platform

Tel: +254208001000/3/1|Mobile: +254724624538

Facebook: East Africa Tourism Platform|Twitter: @TourismEA|Skype: tourismea

 

Charity katago- Kamau

+254 722738583

 

Mary Muchai

+254 725353444

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.