Léonce Ngabo parle des activités de la 8ème édition du FESTICAB

Léonce Ngabo parle des activités de la 8ème édition du FESTICAB

Léonce Ngabo,le président du FESTICAB©Akeza.net

 

Le  Festival International  du Cinéma et de l’Audiovisuel du Burundi(FESTICAB)  a procédé ce vendredi à l’ouverture des activités de sa 8ème  édition qui vont se dérouler du 17au 24 juin 2016.Des courts, longs métrages ainsi que des films documentaires sont en compétition. Des réalisateurs Nationaux et internationaux sont au Rendez-vous. Le grand prix sera décerné  à chaque meilleur film de ces trois dernières catégories.

 

Léonce précise que le jury est constitué de professionnels du cinéma à l’échelle tant nationale qu’internationale. Les films en compétition se répartissent dans trois grandes catégories soit catégorie Nationale, la catégorie East Africaine et la catégorie Internationale.

 

Cela n’empêche pas, avoue-t-il, qu’un cinéaste burundais qui a des compétences  participe à la fois dans la catégorie nationale et internationale. Par exemple, souligne-t-il, un cinéaste burundais qui est parvenu à faire une production sous-titrée  originalement en Anglais peut également postuler dans la catégorie East Africaine. Lorsque le comité de sélection trouve que le film est assez bon, il  peut le passer dans la catégorie internationale également.

 

Chaque année le FESTICAB se choisit un thème en se référant généralement au contexte socio-politique du pays, celui de cette année est : « Cinéma au service de la réconciliation”. Il est choisi  également une marraine, cette année on a choisi une marraine East Africaine en la personne de Njoki Muhoho d’origine kenyane.

 

Les salles de projection

Les salles de diffusion sont réparties comme suit :

-Institut Français du Burundi(IFB) ;

-Centre Jeune de Kamenge (CJK) ;

-Centre pour l’Enseignement des Langues au Burundi(CELAB) ;

-American corner Kamenge ;

-American Corner Gitega ;

-Alliance Française de Gitega(AFG);

-Université de Ngozi (UN NGOZI) ;

-Lycée Bururi

 

Les projections se déroulent tous les jours de 15h à 18h à Bujumbura, de 15h à 19h à l’intérieur du pays. L’entrée est gratuite.

 

Alexandre NDAYISHIMIYE

 

 

 

Comments

comments