Le pagne africain, mode ou retour aux sources ?

Le pagne africain, mode ou retour aux sources ?

Jeune fille africaine en pagne ©DR
Le phénomène de mode qu’est devenu le pagne africain suscite beaucoup de question. La plus importante d’entre elles est certainement celle de savoir si le pagne est simplement un phénomène de mode ou cache-t-il une véritables revendication culturelle des stylistes africains ou même de ceux qui achètent les vêtements. Est-ce là un moyen de revendiquer une identité, une originalité et une culture qui serait purement africaine ? Ou cela n’est juste qu’une nouvelle tendance de la mode, qui comme tant d’autre deviendra obsolète.

 

Les avis sont partagés sur ce sujet, tant du côté des stylistes que de leurs clients. Pour certains stylistes le choix du pagne serait une question de rapport qualité/prix. En effet contrairement à d’autres tissus, le pagne est un tissu beau, relativement facile à se procurer et ce à un prix plus abordable que d’autres tissus sur le marché. Pour d’autres et surtout les pionniers la valorisation de la culture africaine passait également par le pagne. Étant un beau tissu, il avait besoin d’être valoriser mis en évidence. Cela était aussi un moyen de donner un visage original à la mode africaine. Mais bien sûr, il y a des stylistes qui tout simplement ont suivi la tendance et surf sur la vague sans avoir de quelconques revendications.

 

Les détracteurs des adeptes de l’idée que le pagne reflète la beauté et la culture africain, soulèvent un point; celui de lieu de fabrication de ces pagne. En effet les pagne africains sont fait, pour la plus part, dans des usines Hollandaise. Ce qui lui enlève de son authenticité africaine. De quoi irriter les adeptes du pagne. Car ceux-ci soutiennent que le pagne et l’Afrique ne peuvent être dissocier. le pagne fait parti de l’histoire et du patrimoine africain

 

Du côté des personnes qui aiment les vêtements en pagnes, les avis sont multiples et dépendent souvent des origines. Pour de  nombreuses africaines, porter le pagne, de quelque façon que ce soit, est une forme de fierté. On affirme son africanité en portant le pagne. On valorise son continent, ses origines. Une sorte de « Retour aux sources », aux racines africaines. Il y a également une espèce de nostalgie dans le fait de porter le pagne. Et il y a ceux pour qui le pagne est un vêtement à la mode. Un tissu tendance et branché qu’il faut avoir. Comme nous le dit une jeune trentenaire : « j’aime les pagnes parce qu’ils sont beaux. Avec de beaux motifs et de belles couleurs ».

 

Simple effet de mode ou revendication de la culture africaine, le pagne a, à sa manière, fait rayonné l’Afrique et a en quelque sorte bouleversé les code du stylisme en Afrique et partout dans le monde.

 

Le pagne africain continue à faire parler de lui et seul l’avenir nous le dira. Comme le dit Datcha, styliste de Datch’art Creas : « … c’est un beau tissu et il avait besoin d’être valorisé. C’est peut-être une simple mode et peut-être que ça va passer, peut-être qu’il va plus s’intégrer. On ne sait pas ce qu’il sera demain. … »
Moïse MAZYAMBO

Comments

comments