Le Musée Vivant de Bujumbura, un trésor unique aux oubliettes

Le Musée Vivant de Bujumbura, un trésor unique aux oubliettes

Le léopard du Musée Vivant de Bujumbura ©akeza.net

Créé pour être la représentation parfaite de la richesse artistique, culturelle et animalière du Burundi, le Musée Vivant de Bujumbura a toujours été le lieu de prédilection des touristes qui visitent Bujumbura. Ce site touristique en plein cœur de la capitale, offre aux citadins une occasion unique de contempler les maisons traditionnelles ainsi que tout l’arsenal d’objets qui les décoraient. Lors des promenades, les guides expliquent alors l’utilité spécifique de chaque ustensile présent dans ces huttes au plus grand plaisir des grands et petits. Aussi, des spécimens rares d’animaux se trouvant dans les eaux et forêts du pays, se retrouvent dans ce musée.

Néanmoins, la crise économique qui sévit dans le pays n’ayant pas épargné le Musée Vivant de Bujumbura ; aujourd’hui rares sont les personnes qui visitent ce lieu. L’absence des touristes qui viennent admirer les beautés du Burundi dans le Musée, affecte de façon considérable le bon fonctionnement de cette institution. Lorsqu’un animal meure, il est difficilement remplacé par un autre de la même espèce ce qui réduit, au fil des ans, le nombre d’animaux présents sur le site.

Actuellement, le Musée Vivant compte plus de six crocodiles, un singe, un léopard, deux chimpanzés, trois pintades, une tortue, une antilope et tous un tas de serpents d’espèces différentes, sans oublier de jolis petits poissons logés dans un Aquarium. Dans sa partie artisanale et culturelle, d’innombrables stands, occupés par les artisans de toute sorte, longent la façade Ouest du Musée. On y remarque de magnifiques œuvres faits-mains exposés à l’entrée de chacune d’elles. Un des artisans rencontré sur les lieux, nous a confié que n’eut été les quelques expositions-ventes auxquelles ils sont parfois conviés, ils n’ont plus de clients qui viennent leur trouver sur place. « Nous pouvons passer six mois sans vendre un seul de nos œuvres et c’est très dur» raconte-t-il.

 

zoo3

Un artisan au Musée Vivant de Bujumbura ©akeza.net

Malgré les effets de la crise, le Musée Vivant de Bujumbura continue de faire rêver les quelques mordus de l’art et admirateurs de la faune qui y passent souvent le weekend. Le spectacle est toujours bluffant de par sa beauté et sa diversité. L’accueil chaleureux et les profondes explications des guides méritent franchement le détour car on y apprend beaucoup de choses. Les écoles, les familles devraient ainsi songer à multiplier les sorties au Musée Vivant de Bujumbura surtout pour permettre aux plus jeunes de découvrir de véritables trésors authentiques du Burundi. Egalement, ne pas visiter le Musée revient à contribuer peu à peu à sa disparition. Un jour, on risque de nous réveiller et réaliser qu’il n’est plus là et il ne nous restera donc que de vieux souvenirs des instants uniques passés dans ce lieu.

 

Inès IRAKOZE

bannière

 

Comments

comments