Le Ministre Ezéchiel NIBIGIRA promet de promouvoir la culture, les sports et la jeunesse!

Le Ministre Ezéchiel NIBIGIRA promet de promouvoir la culture, les sports et la jeunesse!

Ce mercredi 15 juillet 2020, le Ministre des Affaires de la Communauté Est-Africaine, de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, Ezéchiel NIBIGIRA, a effectué une visite de services de la culture et des sports. Comme il l’indique, l’objectif principal de sa visite était de s’enquérir des activités, mais aussi de savoir quels sont les biens dont dispose son ministère au niveau de la culture et des sports.

 

“Pour qu’une nation existe, elle doit partir de son histoire, de sa culture entant que fondation. Nous allons, de ce fait, faire le tout possible pour que la culture occupe une place de choix”

 

Lors de sa visite, le Ministre Ezéchiel NIBIGIRA s’est rendu aux terrains de différents jeux et aux bureaux où différents services des sports et de la culture s’effectuent. « A  base de notre visite, nous avons pu avoir un schéma  de l’organisation des départements des sports et de la culture. Ce schéma va nous aider à faire une nouvelle organisation», confie-t-il

 

A propos des services de sports, Ambassadeur Ezéchiel NIBIGIRA s’est rendu au stade Intwari, au terrain du Centre Technique de Ngagara, au terrain de Kabondo Football for Hope Centre, le terrain dit du département, le terrain dit du parquet, …

 

Pour les services de la culture, le Ministre est passé au Palais des Arts et de la culture de Bujumbura, au CEBULAC (Centre Burundais pour la Lecture et l’Animation Culturelle), à l’espace culturel de Ngagara, au centre national des archives publiques, à la bibliothèque nationale, au Musée Vivant, …

 

Étant donné que les domaines de la culture et des sports rencontrent divers problèmes, le Ministre indique : « En ce qui nous concerne, nous sommes venus pour, effectivement, savoir quels sont ces problèmes pour enfin essayer de trouver des solutions».

 

Le Ministre promet de promouvoir la culture en général. « Pour qu’une nation existe, elle doit partir de son histoire, de sa culture entant que fondation. Nous allons, de ce fait, faire le tout possible pour que la culture occupe une place de choix».

 

Pour ce qui est des projets en rapport avec la musique burundaise, il atteste qu’il va mener des entretiens avec des groupes de chanteurs et des groupes culturels afin de trouver la bonne manière de les appuyer. Il a par ailleurs donné un rendez-vous au groupe « Nakaranga», qui utilise des instruments traditionnels. Ce groupe l’avait accueilli au stade Intwari. « Notre entretien aura pour but de repérer les problèmes auxquels ce groupe fait face », explique-t-il.

 

La visite du ministre de la culture coïncidait avec la journée mondiale des compétences des jeunes, célébrée le 15 juillet de chaque année. Le Ministre disait: «nous sommes là pour aider la jeunesse à confectionner des projets de développement, des projets générateurs de revenus. Nous allons donc aider les jeunes dans l’analyse de leurs projets pour que, demain, ils puissent atteindre l’autofinancement », souligne-t-il.

 

A la fin de sa visite, le Ministre a conclu qu’au sein du ministère, le personnel utilise beaucoup de bureaux qui sont loués alors qu’il y a des bureaux, même au siège de certains départements, qui ne sont pas utilisés. Le ministre précise sera nécessaire de faire une nouvelle organisation.

 

Melchisédeck BOSHIRWA

 

Comments

comments