Le film américain Black Panther : Et si l’on vous disait qu’il y aura des burundais à l’écran?

Le film américain Black Panther : Et si l’on vous disait qu’il y aura des burundais à l’écran?

L’univers Marvel nous réserve des surprises et ce n’est pas les tambourinaires burundais d’Atlanta (capitale de l’état de Géorgie, aux Etats-Unis d’Amérique) qui diront le contraire. Si certains sont excités de voir le film Black Panther qui sortira prochainement, les tambourinaires burundais d’Atlanta sont exaltés d’apparaitre à l’écran dans le même film.

Synopsis du film : Après avoir participé à l’affrontement entre Iron Man et Captain America, le roi T’Challa retourne chez lui dans la nation africaine technologiquement avancée du Wakanda, pour servir son pays en tant que nouveau roi. Cependant, le pouvoir de T’Challa va bientôt être défié par des factions de son propre pays…

Des performances partout aux États-Unis aux apparitions dans un film Marvel, les tambourinaires burundais d’Atlanta ont fait du chemin depuis la création de leur groupe en 2007. De par un ami d’un membre de ce groupe, ils ont pu passer une audition pour le film Black Panther « J’ai entendu parler des auditions de Black Panther par un ami. L’opportunité a été saisie par les tambourinaires burundais d’Atlanta, un groupe auquel j’appartiens depuis plus de 10 ans. En tant que groupe, nous avons auditionné en octobre 2016. Nous sommes passés par le processus de prise de nos photos et avons donné une performance en direct de nos capacités de percussions. Notre groupe a attiré l’attention du producteur qui est venu assister à notre audition pour le film » nous raconte Annie IRANKUNDA, membre du groupe de tambourinaires.

Après deux mois, à leur grande surprise, ils avaient été sélectionnés « Après deux mois, j’ai été contactée par le directeur de casting qui m’a informé que notre groupe avait été sélectionné pour être dans le film et a arrangé pour les prochaines étapes de jouer et d’agir sur le plateau. »

SURREALISTE ! Voilà le mot qui pourrait décrire la sensation de jouer aux cotés des célébrités qu’on ne voit qu’à l’écran « Dans l’ensemble, l’expérience était surréaliste ; surtout, rencontrer des célébrités que nous avons grandi en regardant à la télévision. Etre dans le même espace avec tant d’acteurs talentueux et brillants était un sentiment incroyable. Nous avons parlé Swahili avec Lupita Nyong’o, joué au tambour pour Chadwick Boseman (King T’challa dans le film), Forest Whitaker et Angela Bassett. C’était incroyable !  Ce fut une expérience exaltante d’être en dehors du film.  Je suis particulièrement reconnaissante pour l’opportunité de promouvoir notre culture et montrer le talent dans notre communauté. Nous vous invitons à regarder le film. Il sort le 16 février 2018. » nous dit Annie.

Quel rôle vont jouer nos chers compatriotes, pourrait-on se demander ? « Dans le film, nous avons joué le rôle des tambourinaires du roi T’challa. Nous jouons au tambour aux heures de la bataille, à l’arrivée du roi à Wakanda et quand la famille royale allait regarder les événements. »

Présidente de Reunion 257,  une organisation de jeunesse burundaise dont la mission est d’unir les Burundais dans la diaspora. Annie est fière du travail accompli. “La seule façon dont nous avons pu être dans le film c’est que nous unissons les burundais et encourageons la diaspora à promouvoir notre culture à travers Reunion 257.”

Bien heureuse de faire partie de cette aventure, Annie est impatiente de voir le résultat de la longue attente « Je suis impatiente de découvrir les scènes où notre tambour est présenté dans le film. » Et nous donc?

 

 

Miranda Akim’

 

Comments

comments