Le coach Massoud Irambona vers le club tanzanien Simba SC

Le coach Massoud Irambona vers le club tanzanien Simba SC

Massoud Irambona.©DR

Après quelques mois au chômage, l’entraineur burundais Massoud Irambona serait sur le point de signer au club Simba SC en tant qu’entraineur-adjoint.

Massoud Irambona l’ancien entraineur de Rayon Sports  s’est envolé vers Dar-es-Salaam afin de finaliser sa négociation avec  le club Simba SC. «On a presque fini notre discussion, je pars juste pour finaliser nos pourparlers», s’est-il confié à nos confrères rwandais  avant de prendre son  vol pour Dar-es Salaam.

Lire aussi: Rayon Sports: Massoud Irambona remporte le titre du championnat rwandais

Il y a quelques mois, Massoud Irambona avait démissionné au terme de la saison 2016-2017 qu’il a d’ailleurs remporté avec son club Rayon Sports. Il était devenu sans club jusque-là, bien qu’il admette que plusieurs clubs rwandais l’ont approché. «J’ai eu beaucoup de demandes de la part de clubs rwandais, mais sans aboutir à quelque chose de concret» précise-t-il. Massoud Irambona reste confiant qu’il reviendra un jour  exercer sa profession  au Rwanda.

Lire aussi: En images: Le coach Massoud Irambona, toujours classe !

Massoud Irambona va occuper le poste d’entraineur adjoint  en remplacement de l’ougandais Jackson Mayanja. A l’aise en français comme en swahili, Massoud Irambona est perçu comme un excellent intermédiaire qui pourra faciliter le contact entre les joueurs  et le coach principal Joseph Omog d’origine camerounaise et qui parle français.

Lire aussi: Après son succès avec Rayon Sports, Massoud Irambona pourrait changer de club

Massoud Irambona est satisfait de rejoindre la Tanzanie, pays qu’il juge avancé en matière de football. L’homme qui a mené une excellente carrière de joueur  dans la sous-région a embrassé la carrière d’entraineur  à l’Inter FC et l’Inter Stars tous des clubs du Burundi pour aller au Rwanda après en tant que coach adjoint avant de devenir entraineur principal de Rayon Sports où il a connu un fulgurant succès.

Armand NISABWE

Comments

comments