Le club légendaire Vital ’O Fc décide de tourner la page

Le club légendaire Vital ’O Fc décide de tourner la page

Les membres du comité lors de l’assemblée générale du 14 Avril au Musée vivant de Bujumbura.©Photo amateur

Après 6 ans sous la direction de Benjamin Bikorimana, le club légendaire Vital ‘O décide de tourner la page. Dans le cadre de reconstituer ce club, les anciens membres ont tenu une assemblée générale ce dimanche 14/4 vers 11h au Musée Vivant de Bujumbura. Cette rencontre a rassemblé plus d’une centaine de membres et s’est soldée sur la mise en place d’une nouvelle direction de ce club.

Pour la petite histoire…

Sans doute ceux qui ont eu la chance d’étudier au temps de l’ancien système avant l’école fondamentale ont sûrement entendu parler de Vital’O FC. On l’a lu dans les manuels scolaires. C’était un club qui faisait le bon et le mauvais temps à l’époque. Tout le monde en rêvait. Ses exploits auront rassemblé beaucoup de supporteurs. Des matches gagnés, des trophées remportés tant au niveau national que régional lui ont fait la part belle vis-à-vis des amoureux du ballon rond. Ce club était le chouchou des burundais. Ce ne sont pas les habitants du quartier Buyenzi qui me contrediront, car à l’époque ce quartier était un fief important de ce club. Disons que même jusqu’à aujourd’hui, la flamme ne s’est pas encore totalement éteinte.

Au fil des années, le club commence à boiter. On n’entend plus aucune performance de sa part. Il est tenu en échec lors des différents championnats. Il est relégué en dernière position et de nouveaux clubs vont lui voler la vedette. Quelques membres et supporteurs se lassent et vont jusqu’à l’abandonner. Depuis 2013, sous la direction de Benjamin Bikorimana, le club connait des hauts et des bas. Il est sur le point de tomber. Voyant la situation qui s’empire, les anciens membres demandent au président en exercice la tenue d’une assemblée générale et celle-ci est acceptée dans les plus brefs délais.

 

 

Vers un nouveau départ…

Lors de l’assemblée générale, anciens, nouveaux ainsi que les supporteurs de ce club ont manifesté l’engouement de redonner la valeur légendaire au club Vital’O. Le premier point à l’ordre du jour étant de parler de la vie du club ces derniers temps. On a noté la présence des sommités dans le monde footballistique burundais comme Djuma Mossi et Saido Ntibazonkiza qui furent poulains de ce club.

Le deuxième point dédié aux élections est vite entamé. Aucune candidature ne se présente. Ils décident alors de passer au système de vote par désignation. Ainsi le résultat est celui-ci :
-Président : Jamal Sefu (Un des anciens présidents du club)
-Vice-président : Evariste Mukurarinda
-Secrétaire : Gahungu Rémy
-Trésorier : Manirambona Omar dit Papy

S’exprimant sur sa désignation, le nouveau président Jamal Sefu, indique : « Je suis content de revenir à la tête de ce club. Je compte rassembler les joueurs et les supporteurs dispersés à cause du mauvais climat qui y régnait ces derniers temps. Nous allons essayer de faire de notre mieux pour redorer l’image du club Vital’O. Je reste convaincu que l’union fait la force et que peu à peu on va aller loin ».

Prenant la parole, l’ancien poulain de ce club Saido Ntibazonkiza, très connu du public burundais n’a pas retenu ses mots face à ce changement. « Ça me fait plaisir parce que les anciens ont décidé de reprendre le club qui était sur le point de tomber. Nous sommes contents du fait que les membres ont vu qu’il faut un changement ». Et de renchérir : « Vital ‘O est le club de ma vie c’est pourquoi je suis venu le soutenir. Je vais faire de mon mieux pour qu’il puisse progresser».

Les amoureux du club ont eu aussi un mot à dire. Ils ont fait savoir qu’ils vont contribuer pour que l’équipe aille de l’avant et se reconstitue pour briller encore.

 

Fleurette HABONIMANA

 

Comments

comments